Libye : une cargaison de pétrole quitte le Croissant pétrolier, une première depuis 2014

Un pétrolier a appareillé avec à son bord 776 000 barils pour l’Italie mardi depuis le port libyen de Ras Lanouf pour la première fois depuis fin 2014, lorsque des combats ont éclaté pour le contrôle de terminaux du Croissant pétrolier, selon un responsable portuaire.

« Le Seadelta, qui bat pavillon maltais, vient de quitter le port de Ras Lanouf avec 776 000 barils de pétrole et il se dirige vers l’Italie. C’est la première cargaison de pétrole à quitter Ras Lanouf depuis novembre 2014 », a déclaré à l’AFP Omran el-Fitouri, le coordinateur des exportations pétrolières du port.

Le pétrolier devait initialement recevoir une cargaison de brut de Ras Lanouf destinée à l’Italie et quitter le port dimanche. Il avait finalement dû se retirer vers un lieu sûr au large après les nouveaux combats près du port, avait expliqué la Compagnie nationale du pétrole (NOC).

Croissant pétrolier

Il s’agit également de la première confirmation du départ d’un pétrolier depuis l’un des quatre ports du Croissant pétrolier depuis que les forces armées commandées par le controversé général Khalifa Haftar en ont pris le contrôle.

Les forces du général Haftar se sont emparé il y a une semaine des quatre terminaux de la région du Croissant pétrolier (nord-est) : Zoueitina, Brega, Ras Lanouf et Al-Sedra qui étaient jusqu’alors contrôlés par la milice des Gardes des installations pétrolières (GIP), alliée au gouvernement d’union nationale (GNA).

A propos de l'auteur

Moi meme

Soyez le premier à réagir à "Libye : une cargaison de pétrole quitte le Croissant pétrolier, une première depuis 2014"

Laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publié




Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.