SCIENCE/ TECHNOLOGIES : nouvelles avancées technologiques et sécuritaires, santé, eau potable, nucléaire, cybercriminalité…

da-vinci-xi-robot-surgery-photo

 

« La France en super-forme dans l’innovation médicale : Supersonic Imagine, MDoloris, Medtech, Theraclion… Ces noms ne vous disent peut-être rien. Pourtant, depuis des années, ces entreprises révolutionnent le monde de la santé grâce à leurs innovations technologiques. Dix-huit décembre 2013. Le premier coeur artificiel est implanté sur un patient à l’hôpital européen Georges-Pompidou à Paris, dans le plus grand secret. L’information filtre deux jours plus tard. Le monde entier se tourne alors vers une entreprise française : Carmat. Créée en 2008 par le professeur Alain Carpentier, c’est elle qui a conçu cette prothèse révolutionnaire. Un exemple emblématique de l’innovation médicale « made in France ». »

 

Résultat de recherche d'images pour "medical, advanced technologies, health, new technologies,"

 

————————————–

 

Résultat de recherche d'images pour "informatic advanced technologies, Cyber Criminality, Cyber Criminality, 2016, 2017"

 

1 – Cybercriminalité. « 2017 s’annonce comme un bon cru »

 

L’Agence nationale de la sécurité des systèmes d’information a présenté mardi son rapport annuel. Selon l’agence, la multiplication des attaques informatiques a permis d’améliorer la prise de conscience du risque. Paradoxalement, l’Agence nationale de la sécurité des systèmes d’information (Anssi) trouve un motif de se réjouir des attaques informatiques qui se sont multipliées ces derniers mois : elles ont permis une prise de conscience des enjeux de la cybersécurité. « Si l’on cherche un slogan, 2016, c’est l’année de la prise de conscience par l’ensemble de nos publics sur les questions de cybersécurité », a expliqué Guillaume Poupard, le directeur général de l’Anssi, qui présentait mardi, devant la presse, le rapport annuel de ses services.

 

« Les attaques se sont multipliées, […] en France et à l’étranger, leur médiatisation aussi, leurs impacts également. Tout cela, évidemment, ouvre les yeux », a-t-il relevé. « 2016, c’est vraiment le tournant entre une période où il y avait encore un doute sur la menace, et une période où la question n’est plus de savoir s’il y a un risque, mais comment on fait pour se prémunir contre ce risque », a-t-il souligné.

 

Résultat de recherche d'images pour "informatic advanced technologies, Cyber Criminality, Cyber Criminality, 2016, 2017"

 

. « Hacktivisme »

Cette prise de conscience a été « forcée pour certains », a rappelé le patron de l’Anssi, puisque la loi de programmation militaire exige des opérateurs d’importance vitale (OIV, indispensables au bon fonctionnement du pays) qu’ils musclent leur cyberdéfense. « Avec comme logique que leur sécurité, ce n’est pas leur problème à eux, c’est le problème de la nation. » « Déstabilisation, sabotage de systèmes d’information, espionnage informatique, fraude, neutralisation et hacktivisme, les attaquants ont été plus que jamais actifs au cours de l’année 2016 », résument ses services leur rapport.

 

Et de citer des attaques contre des objets connectés, l’« hacktivisme » en soutien à l’État islamique, des attaques coordonnées visant à déstabiliser la campagne électorale américaine, et des attaques perturbant la diffusion d’une conférence sur la répression des manifestations du « Printemps de Pékin » (en 1989).

 

Résultat de recherche d'images pour "informatic advanced technologies, Cyber Criminality, Cyber Criminality, 2016, 2017"

 

. Anticiper la défense

Le rapport cite également des attaques de faible intensité contre des cibles institutionnelles françaises et belges issues de la mouvance Anonymous en lien avec les manifestations contre l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes (Loire-Atlantique), l’exfiltration massive de données de Yahoo !, ou encore le cyberespionnage ciblant le secteur industriel. Evoquant l’année en cours, Guillaume Poupard estime déjà que « 2017 s’annonce comme un bon cru » en matière de cybercriminalité.

 

« Il y aura toujours des attaques », a-t-il prévenu. Mais « le champ des attaques va certainement se déplacer », selon lui : si « les réseaux les plus classiques vont être de mieux en mieux protégés », sa « crainte » est que les cybercriminels « partent plutôt sur des attaques à des fins de sabotage de systèmes industriels, de systèmes d’importance vitale, de transport, énergétiques, etc., soit à des fins de conflits entre États, soit à des fins de terrorisme ». L’idée est donc d’anticiper, de préparer la défense, afin de limiter les dégâts.

 

Résultat de recherche d'images pour "informatic advanced technologies, Cyber Criminality, Cyber Criminality, 2016, 2017"

 

. 3 235 signalements en 2016

Agence gouvernementale chargée de coordonner la cyberdéfense de la France, garante de la sécurité des communications du gouvernement et interlocutrice des opérateurs d’importance vitale, l’Anssi a reçu 3.235 signalements d’événements de sécurité numérique l’an dernier, et elle est intervenue dans vingt opérations importantes. L’Anssi, qui joue volontiers le rôle de « pompier cyber », n’est cependant pas intervenue à chaque grande attaque. Elle ne l’a notamment pas fait auprès des quatre « grandes victimes » qu’a récemment fait WannaCry en France (parmi lesquelles Renault).

 

Ses moyens étant limitée, l’Agence s’emploie à certifier tout un écosystème de prestataires pour auditer les systèmes sensibles, détecter les incidents, réagir, etc. Elle songe même à faire payer ses services, selon Guillaume Poupard, pour qui « l’idée, c’est de rester sur les cas les plus graves, les plus atypiques », et bien sûr sur la protection des services de l’État. Rattachée au Secrétariat général de la défense et de la sécurité nationale (SGDSN) qui dépend du Premier ministre, l’Anssi emploie 500 personnes, dont 69 % ont moins de 40 ans.

 

Modifié le 06/06/2017 / Publié le 06/06/2017 /

 

http://www.ouest-france.fr/high-tech/cybercriminalite-2017-s-annonce-comme-un-bon-cru-5043123

 

Résultat de recherche d'images pour "informatic advanced technologies, Cyber Criminality, Cyber Criminality, 2016, 2017"

 

—————————————

 

Résultat de recherche d'images pour "france, multinationales, santé, france"

 

2 – La France en super-forme dans l’innovation médicale

 

Supersonic Imagine, MDoloris, Medtech, Theraclion… Ces noms ne vous disent peut-être rien. Pourtant, depuis des années, ces entreprises révolutionnent le monde de la santé grâce à leurs innovations technologiques. Dix-huit décembre 2013. Le premier coeur artificiel est implanté sur un patient à l’hôpital européen Georges-Pompidou à Paris, dans le plus grand secret. L’information filtre deux jours plus tard. Le monde entier se tourne alors vers une entreprise française : Carmat. Créée en 2008 par le professeur Alain Carpentier, c’est elle qui a conçu cette prothèse révolutionnaire. Un exemple emblématique de l’innovation médicale « made in France ».

 

Résultat de recherche d'images pour "france, medical, biotechnologies"

 

_ Premier producteur européen de biotechnologies
Du robot Rosa, qui assiste les chirurgiens pendant les opérations, fabriqué par l’entreprise montpelliéraine Medtech, à la société Theraclion de Malakoff (Hauts-de-Seine), qui traite avec son EchoPulse des tumeurs du sein par ultra-sons, sans oublier toutes les applications de la santé connectée… La France prend les devants de la science. « Notre pays est le premier producteur européen de biotechnologies », félicitait en janvier Marisol Touraine, lors des premières Journées de l’innovation en santé, organisées à la Cité des sciences et de l’industrie de Paris.

 

Résultat de recherche d'images pour "france, medical, hautes technologies"

 

_ Des entreprises convoitées à l’étranger
A cette occasion, la ministre de la Santé a annoncé l’augmentation du Fabs, un fonds créé pour aider les start-up spécialisées dans l’innovation médicale à se développer. Alors qu’il devait s’élever à 100 M€, il sera porté à 340 M€. Cela suffira-t-il pour autant à aider les jeunes pousses ? « Le secteur de la santé est très particulier, rappelle Florent Surugue, directeur PME, ETI & Développement économique du Syndicat national de l’industrie des technologies médicales.

 

Pour être commercialisée dans l’Union européenne, une innovation doit obtenir le marquage CE. Cela prend souvent des années, alors que les innovations en elles-mêmes ont une durée de vie limitée. Il ne faut pas oublier que la technologie évolue très vite. A cela s’ajoute le problème du remboursement. Si un dispositif médical n’est pas remboursé, il n’est pas utilisé par les médecins. C’est pour cela que la plupart des innovations françaises sont avant tout commercialisées à l’étranger. »

 

Résultat de recherche d'images pour "france, medical, hautes technologies"

 

_ Le défi : rester français
Et lorsqu’une de nos entreprises s’impose sur un marché en dehors de nos frontières, elle suscite souvent la convoitise de ses concurrents locaux. « Quand vous êtes parvenu à commercialiser votre innovation et à développer votre société, se pose alors un autre défi : rester français », souligne le chercheur physicien Mathias Fink, qui a participé à la création de plusieurs entreprises spécialisées dans l’innovation médicale, dont Supersonic Imagine. « Le gouvernement souffre un peu d’une start-up mania, ajoute-t-il. Il a tendance à oublier les sociétés qui marchent. Celles qui emploient de 100 à 1 000 salariés, aimeraient passer à la vitesse supérieure, mais n’en ont pas les moyens. La pression fiscale française reste très forte… Elles sont souvent rachetées par des grands groupes étrangers qui ne veulent pas se faire doubler par des petits nouveaux. »

 

_ Chiffre
340 M€.C’est la somme allouée au fonds public Fabs, destiné à aider financièrement les start-up de la santé.

 

Le Parisien Economie/ Economie/ Business/ Hélène Haus et Sandrine Bajos/ 21 mars 2016/ MAJ : 21 mars 2016/

 

http://www.leparisien.fr/economie/business/sante-la-france-en-pointe-dans-l-innovation-medicale-21-03-2016-5644609.php

 

Résultat de recherche d'images pour "france, medical, hautes technologies"

 

————————————–

 

Résultat de recherche d'images pour "Westinghouse, nuclear, Westinghouse advanced technologies, 2016, 2017" 

 

3 – Plombé par deux centrales nucléaires aux États-Unis, Westinghouse dépose son bilan

 

38 ans jour pour jour après la catastrophe de Three Mile Island, le nucléaire aux États-Unis reste maudit. Le conseil d’administration de Toshiba a approuvé le placement sous le régime des faillites du groupe nucléaire américain Westinghouse Electric, rapporte mercredi le journal Nikkei, confirmant les informations de la presse américaine et japonaise qui parlait de l’imminence de l’annonce d’un dépôt de bilan de la filiale de Toshiba établie à Pittsburgh (Pennsylvanie). Westinghouse tente ainsi de limiter l’impact pour le géant japonais de sérieuses difficultés rencontrées lors de sa construction de deux centrales nucléaires. La première pour le compte de l’opérateur Scana à Summer en Caroline du sud et la seconde pour Southern Co. à Vogtle en Géorgie, ont accumulé plus de trois années de retard.

 

La nouveauté de la technologie et divers problèmes de construction ont déjà forcé Westinghouse à reconnaître une charge comptable de plus de 6 milliards de dollars en février. Le patron du groupe japonais a en outre démissionné alors que Toshiba s’est résolue à vendre un de ses joyaux: ses activités de semi-conducteurs. En faisant appel à la protection du chapitre 11 du code des faillites, Westinghouse va engager des négociations complexes avec ses créanciers et ses clients. Les gouvernements du Japon et des États-Unis seront impliqués dans la mesure où les montants en jeu sont énormes.

 

En outre le Département américain de l’énergie a prêté 2, 6 milliards de dollars à Southern Co. pour son projet. Si cette dernière devait abandonner le réacteur avant qu’il soit achevé, il lui faudra rembourser la somme à l’oncle Sam. «Nous allons exprimer discrètement au niveau de notre administration la préoccupation que si diverses choses venaient à mal se passer, nous avons potentiellement un problème de sécurité nationale dans cette affaire» indiquait mardi soir un responsable officiel américain.

 

Résultat de recherche d'images pour "Westinghouse headquarter"

 

_ Dommages et intérêts

Pour Scana les surcoûts de construction dépassent à ce jour 5 milliards de dollars, tandis que pour Southern Co. ils sont de plus de 3 milliards de dollars au delà du budget. Or il pourrait falloir dépenser 8, 5 milliards de dollars de plus pour achever les deux réacteurs. Les deux sociétés pourraient chacune décider d’en finir elles-mêmes la construction et exiger des dommages et intérêts à Westinghouse. L’abandon du chantier poserait problème dans la mesure où les coûts déjà engagés ne pourraient alors plus être pris en compte par l’exploitant dans ses tarifs. Selon la banque Morgan Stanley, ce seul risque représenterait plus d’un tiers des profits de Scana et 7% de ceux de Southern Co..

 

L’affaire apporte un argument de plus à ceux qui pensent que l’énergie nucléaire n’est plus viable pour des projets civils aux États-Unis. La forte chute des cours du gaz a rendu les turbines à gaz bien plus rentables que les centrales atomiques, alors que même que les coûts de construction, les délais d’autorisation, et les risques d’exploitation n’ont jamais été aussi dissuasifs.

 

Les réacteurs de Summer et Vogtle constituaient les premières commandes de centrales aux États-Unis depuis 1979. C’est en effet il y a 38 ans jour pour jour que la centrale de Three Mile Island en Pennsylvannie a frisé le «meltdown». La peur d’autres incidents, relancée par le drame de Fukushima en 2011, la réticence des banques privées à financer des projets aussi couteux et incertains et enfin la chute des prix de l’énergie fossile, ont plombé le secteur bien que l’Amérique compte encore 99 réacteurs nucléaires dans 30 États dont l’âge moyen dépasse 30 années. Le nucléaire, peu populaire aux États-Unis, représente néanmoins près de 19% de l’approvisionnement en électricité du pays.

 

Par Pierre-Yves Dugua/ Mis à jour le 29/03/2017/ Publié le 28/03/2017/

 

http://www.lefigaro.fr/societes/2017/03/28/20005-20170328ARTFIG00361-plombe-par-deux-centrales-nucleaires-aux-etats-unis-westinghouse-depose-son-bilan.php

 

Résultat de recherche d'images pour "Westinghouse, nuclear, Westinghouse advanced technologies, 2016, 2017"

 

————————————–

 

Résultat de recherche d'images pour "russian advanced PAK FA T-50 aircraft, 2016, 2017"

 

4 – Le chasseur russe de cinquième génération T-50 en service dès 2017

 

Les livraisons du chasseur multirôle T-50 (PAK FA) aux troupes aérospatiales russes débuteront l’année prochaine. Les Russes en sont fiers, et en effet ses caractéristiques laissent songeur…Les Forces aérospatiales russes recevront les premiers chasseurs de cinquième génération T-50 (PAK FA) en 2017, a annoncé le commandant en chef des Forces, le général Viktor Bondarev. « Cinq chasseurs sont déjà au Centre d’Etat d’essai en vol, où ils subissent des tests, et à partir de 2017 ils seront mis en service au sein de nos troupes. Tout se passe comme prévu, il n’y a aucun retard ni changement, nous sommes même légèrement en avance », a indiqué M. Bondarev.

 

Les Forces aérospatiales russes sont fières du nouvel appareil, a-t-il souligné. « L’appareil est vraiment fantastique, et ce selon plusieurs critères: ses caractéristiques de pilotage, de navigation et d’autres. Il est capable de détecter un avion à une très grande distance, il n’a pas d’égal en la matière. Nous avons de quoi être fiers et nous sommes heureux de recevoir prochainement un avion de ce type », a poursuivi le commandant.

 

Résultat de recherche d'images pour "russian advanced aircrafts, PAK FA T-50, 2016, 2017"

 

Le T-50 remplit la principale exigence des chasseurs modernes, à savoir d’être un « avion intelligent ». Son radar unique à balayage électronique actif conçu par l’Institut Tikhomirov voit tout ce qui se passe dans les airs et au sol dans un rayon de plusieurs centaines de kilomètres. Il peut suivre plusieurs cibles en verrouillant sur elles l’armement du chasseur. Selon les constructeurs, il peut les attaquer simultanément en tirant des missiles en éventail. Et ce aussi bien contre des cibles aériennes qu’au sol.

 

DÉFENSE/ fr.sputniknews.com/ 05.06.2016/ Mis à jour 05.06.2016/

 

https://fr.sputniknews.com/defense/201606051025591148-t-50-chasseur-ultramoderne/

 

Résultat de recherche d'images pour "russian advanced aircraft, projects, 2016, 2017"

 

————————————–

 

Résultat de recherche d'images pour "Des scientifiques russes ont trouvé comment obtenir de l'eau pure pour trois fois rien"

 

5 – Des scientifiques russes ont trouvé comment obtenir de l’eau pure pour trois fois rien

 

Difficile d’obtenir de l’eau potable pure bon marché sans faire appel à une batterie de moyens techniques. Pourtant, des scientifiques sibériens ont trouvé la solution. Des ingénieurs sibériens ont proposé une méthode très simple pour purifier l’eau, basée sur le principe de congélation. Une méthode peu onéreuse par rapport à ses concurrents étrangers. Il s’agit simplement d’un principe physique tout bête. Lorsqu’un liquide se cristallise, tous les sels nocifs gèlent en dernier. Donc pour purifier de l’eau, il faut parvenir à se débarrasser de cette dernière partie liquide qui contient toutes les impuretés. Le dispositif inventé par les scientifiques russes réalise cette opération automatiquement.

 

Andreï Podolets, l’inventeur du système, explique : « Si nous utilisons notre dispositif, la plupart des impuretés restent liquides, et lorsque la majeur partie des cristaux sont gelés, il ne nous reste qu’à fusionner les impuretés, décongelé le reste, et on obtient ainsi de l’eau cristalline. L’appareil que nous avons mis au point pour la cuisine consomme à charge complète trois kilowatts par jour, ce qui revient à 12 roubles le litre d’eau pure (20 centimes d’euros) ».

 

Bien sûr, il est possible d’obtenir de l’eau de fonte à domicile à l’aide d’un simple congélateur, mais dans ce cas-là, précise l’ingénieur, bien qu’elle soit plus pure que l’eau du robinet, elle gardera la majeur partie de ses impuretés, tandis que l’appareil, grâce à son système intelligent, détermine précisément le moment où il faut s’en débarrasser. Dans un proche avenir, les ingénieurs envisagent de moderniser l’appareil pour qu’il soit capable de dessaler de l’eau de mer.

 

22.02.2017/ Mis à jour 23.02.2017/

 

https://fr.sputniknews.com/sci_tech/201702221030203926-eau-russie/

 

Résultat de recherche d'images pour "Des scientifiques russes ont trouvé comment obtenir de l'eau pure pour trois fois rien"

 

—————————————–

 

Résultat de recherche d'images pour "apple, samsung, electronic advanced technologies, ehealth, exhibition, 2016, 2017" 

6 – Les 48 innovations qui vont changer le monde en 2017

 

Au XXIsiècle, les innovations vont à un rythme exponentiel et transforment en profondeur notre existence. Celles présentées ici pourraient changer la vôtre en 2017. La combinaison de la robotique, de l’électronique et de la génétique vont décupler les capacités de l’être humain dès 2017.

 

. Cette manche bionique peut faire repousser un bras

La régénération des membres est désormais théoriquement possible grâce à ces techniques avancées. Il ne reste qu’à fabriquer un modèle de Biodome.

 

. Cette combinaison Iron Man donne à son porteur une force surhumaine

Hyundai va transformer tous ses employés en super-héros avec cet exosquelette robotique impressionnant : il leur permet de porter plusieurs centaines de kilos.

 

. Un seul gène de cet animal microscopique pourrait nous donner des pouvoirs extraordinaires

Les tardigrades sont capables de résister à des chaleurs infernales, au froid le plus terrible, à des taux de radiation mortels et même au vide absolu.

 

. La e-skin transforme votre main en affichage électronique

Des chercheurs japonais ont inventé une peau électronique ultra-fine et flexible. Un premier pas vers le wearable ultime.

 

. Grâce à cette neuroprothèse révolutionnaire, il sera possible de remarcher miraculeusement et sans effort

Des chercheurs ont réussi à faire remarcher un singe paralysé grâce à des neuro-implants. Les primates qui ont utilisé cette neuroprothèse ont retrouvé leurs capacités très rapidement et sans aucun entraînement nécessaire.

 

Résultat de recherche d'images pour "drones, vehicles, new fling vehicles"

 

_ Le moteur à explosion a fait son temps. Cette année, la mobilité va connaître de nouveaux bonds en avant en matière d’utilisation des drones et de transformation des moyens de transport.

. Amazon aurait déposé un brevet pour des entrepôts volants

Cette innovation spectaculaire serait particulièrement utile lors d’événements culturels de grande ampleur. Ils ont aussi en projet de transporter des personnes…

 

. Ce drone chasseur de drones annonce une nouvelle course aux armements

Cet engin autonome permet de capturer ou détruire des drones qui représentent une menace. L’interceptor est un chasseur implacable.

 

. Avec Opel Mind, vous pouvez démarrer cette voiture par la pensée

Ce casque analyse les ondes cérébrales et commande à la voiture de démarrer lorsque vous y pensez.

 

. L’Hoverboard est arrivé et c’est encore plus incroyable que ce qu’on imaginait

C’est une invention extraordinaire du Français Franky Zapata, qui l’a baptisée Flyboard. Il se tient debout dans les airs sur un engin de 1 000 chevaux.

 

. Ce camion sans chauffeur réagit au danger comme un animal

Ces chercheurs suédois se sont inspirés des réactions de créatures vivantes pour développer leur véhicule. Leur logiciel est en open source.

 

. La livraison par drone sera bientôt une réalité dans toute l’Afrique de l’Est

L’IA et la robotique à prix abordables sont le futur du développement technologique en Afrique. Grâce à Afrotech, les pays de la région vont s’équiper de nombreux drones-ports.

 

. Cette voiture fonctionne à l’hydrogène et n’est disponible que sur abonnement

La Rasa fonctionne à l’hydrogène et son constructeur prévoit d’en faire un réseau similaire aux Autolib’.

 

Résultat de recherche d'images pour "Moon Express, new spaces vehicles"

 

_ De la ruée des entreprises privées à la création de technologies novatrices, l’humanité va poser cette année les premières pierres d’une nouvelle conquête spatiale. 

. Avec Moon Express, l’homme va retourner sur la Lune – pour devenir riche

Au printemps 2017, la start-up qui veut exploiter les ressources du sol lunaire lancera sa première mission sur la Lune. Ensuite, ils veulent nous y envoyer pour moins de 10 000 dollars.

 

. Ce propulseur magnétique va nous amener sur Mars en 70 jours sans carburant

La NASA travaille d’arrache-pied sur une technique révolutionnaire pour l’exploration spatiale. Il ne faudrait que quatre heures pour aller sur la Lune.

 

. La Chine a mis en orbite son propre EmDrive, qui relierait Mars en 70 jours

Alors que les ingénieurs de la NASA planchent sur des prototypes de propulseurs électromagnétiques, la Chine a tranquillement annoncé avoir fini le sien.

 

. La Chine prévoit de construire la plus grande navette spatiale de tous les temps

Ils veulent s’ouvrir grand les portes du marché potentiellement ultra lucratif du tourisme spatial. Deux prototypes sont pour le moment à l’étude.

 

. La NASA finance un concept pour transformer les astéroïdes en vaisseaux spatiaux

Cette technologie permettrait de forer tranquillement leur surface sans s’inquiéter de leur course.

 

Résultat de recherche d'images pour "système de ravitaillement spatial"

 

_ Ce système de ravitaillement spatial révolutionnaire ouvre de nouveaux horizons

Ces stations de ravitaillement permettront d’allonger la durée des missions spatiales de façon spectaculaire.

. Project Blue : un Kickstarter pour trouver des signes de vie extraterrestre

En développant l’imagerie des exoplanètes, on pourrait découvrir de quoi leur surface est peuplée.

 

. La Chine construit le plus grand télescope du monde pour la recherche extraterrestre

Le télescope FAST sera le plus grand et performant du monde pour traquer la vie à des années-lumière d’ici. Sa construction a coûté la somme astronomique de 165 millions d’euros.

 

. Ces astronomes veulent créer un manteau laser pour camoufler la Terre aux extraterrestres

Ces astronomes américains ont la conviction qu’il est dangereux de signaler notre présence au reste de l’univers. Peut-être que d’autres civilisations y ont pensé avant nous…

 

. Comment l’impression 3D va révolutionner l’exploration spatiale

Made In Space va permettre aux astronautes de réaliser toutes sortes d’outils et de structures avec leur imprimante 3D en gravité zéro. Une aide précieuse pour coloniser d’autres planètes.

 

Résultat de recherche d'images pour "genetic, mammoths projects"

 

_ L’année qui vient de s’écouler a été riche en trouvailles paléontologiques. La découverte d’animaux préhistoriques et de restes de dinosaures extraordinairement bien conservés soumet les scientifiques à de folles tentations.

 

. Des scientifiques russes veulent ramener à la vie une espèce de lions des cavernes

Ils projettent d’utiliser de l’ADN retrouvé sur des corps vieux de 12 000 ans découverts dans la glace. Les deux lionceaux sont parfaitement conservés.

 

. En Sibérie, ce centre de recherche veut ressusciter les mammouths

Le nouveau World Mammoth Center vient d’ouvrir ses portes en Sibérie. Comme son nom l’indique cette structure est entièrement dédiée à la résurrection de cette espèce ancestrale. Ils pourraient atteindre la deuxième étape de leur plan en 2017.

 

. Ce paléontologue a retrouvé la queue d’un dinosaure parfaitement conservée dans de l’ambre

C’est la première fois qu’un tel spécimen est découvert, ce qui confirme les facultés de conservation fantastiques de l’ambre. Et s’ils retrouvaient là aussi de l’ADN ? Ça commence comme ça…

 

_ Éradiquer les maladies, allonger la durée de vie humaine, revenir d’entre les morts : ces perspectives autrefois fantaisistes connaissent des avancées étonnantes et la recherche va s’intensifier cette année.

 

. Des chercheurs prouvent que le vieillissement est réversible

Le vieillissement ne serait qu’une altération de nos cellules contrôlable à l’envi. On va pouvoir retomber en enfance pour de vrai.

 

. Des scientifiques disent avoir “réactivé les fonctions cognitives” de cerveaux morts

Certaines régions du cerveau peuvent maintenir une activité latente post-mortem. The Walking Dead a dû commencer comme ça.

 

. La première tentative de greffe de tête au monde est pour 2017

Le neurochirurgien italien qui promet d’y parvenir est très controversé dans le milieu scientifique. Il a le cobaye mais pas le donneur.

 

. La vérité sur BioBots, la start-up qui va imprimer la vie en 3D

Grâce à une technologie très sophistiquée, cette start-up est capable d’imprimer des organes artificiels vivants. Les prémices d’un Westworld en vrai.

 

Résultat de recherche d'images pour "futur, manger des insectes"

 

_ Deux inventions et une découverte qui vont changer la façon dont vous mangez en 2017. Pour le meilleur, pour le pire et pour le fun.

 

. Des chercheurs ont découvert une algue au goût de bacon

Cette algue au goût succulent est deux fois plus nutritive que le chou kale et ultra-répandue. Elle est encore meilleure frite à la poêle.

 

. Ces couverts du futur sont conçus spécialement pour manger des insectes

L’artiste japonais qui les a conçus est persuadé que nous n’allons pas tarder à tous nous y mettre. Comment manger de la vermine avec élégance.

 

. La bière à tartiner est le nouvel ami du petit déjeuner

Ces brasseurs ont réalisé un des rêves les plus fous de l’humanité. La révolution venue d’Écosse.

 

_ L’année 2016 a fait beaucoup de promesses en terme de réalités virtuelle, mixte et augmentée, dont certaines vont se réaliser cette année et changer encore un peu plus notre rapport au réel.

. Au cœur de Magic Leap, la start-up ultra-secrète qui va changer le monde

Son fondateur promet de résoudre toutes les tares de la réalité virtuelle avec la « réalité mixte ». Sa technologie révélera bientôt tous ses secrets.

 

. Toucher virtuel : dans les coulisses de la technologie qui permet de ressentir la VR

Pour croire à la réalité virtuelle, il faut encore la rendre palpable. L’haptique promet d’y arriver. Une experte a mis au point la technologie qui le permet.

 

. Cette fiancée hologramme va bientôt être commercialisée au Japon

La Gatebox renferme l’hologramme d’une jeune femme tout droit sortie d’un manga, que les Japonais pourront s’offrir pour environ 2 500 euros. Un remède virtuel à la solitude ?

 

. SpatialOS : Google veut recréer notre monde en réalité virtuelle

Ils ont lancé une version alpha dans laquelle tous les développeurs peuvent créer leur monde virtuel. Ils veulent reproduire au détail près notre réalité.

 

. L’application de messagerie Rawr réinvente le chat avec ses avatars animés en 3D

On doit cette évolution prometteuse a une entreprise finlandaise pleine d’ambition. Mais la concurrence est rude.

 

Résultat de recherche d'images pour "apple, samsung, electronic advanced technologies, hologram, hologram, 2016, 2017"

 

_ Lorsque la recherche quitte les laboratoires pour nous présenter des inventions délirantes, on est tenté de prendre les scientifiques pour des fous. Pourtant, tout est vrai.

. Ces chercheurs ont créé un smartphone holographique et flexible

Leur invention va changer radicalement la façon dont on joue à Angry Birds. Il aurait certainement plu à Dali.

 

. Des scientifiques allemands ont découvert un moyen de créer de la pluie artificielle

Enfin un remède à la sécheresse qui sévit en Bretagne depuis des années !

 

. La nouvelle appli de Google transforme votre smartphone en laboratoire de recherche

Elle permet d’effectuer des mesures en temps réel et de les transformer en graphiques d’une grande clarté. Une série d’accessoires permettent d’augmenter ses capacités.

 

. Grâce au MIT, les plantes peuvent désormais communiquer avec l’homme

Elles sont capables de détecter toutes sortes de produits chimiques et d’en informer l’appareil : un jour les policiers auront des plantes à la place des chiens.

 

. Star Trek avait raison : des scientifiques ont vu la lumière de l’anti-matière pour la première fois

Les chercheurs du CERN sont parvenus à la recréer et à observer la lumière qu’elle émet. La réalisation d’un vieux rêve de la science-fiction.

 

 Résultat de recherche d'images pour "artificial advanced technologies, advanced computer, 2016, 2017"

 

_ L’intelligence artificielle sera partout en 2017. Des objets aux robots, ses concepteurs veulent l’intégrer à tout ce qui nous entoure. Mais gare aux dérives.

. L’immeuble de bureaux le plus intelligent du monde sait comment vous aimez votre café

The Edge est doté de 40 000 capteurs qui analysent toutes les données possibles et imaginables. On entre dans l’ère des smart buildings.

 

. OpenAI veut créer une police contre les intelligences artificielles rebelles

Ils ont lancé un appel à projet pour aider à prévenir de potentielles dérives de la part d’IA trop douées qui chercheraient à s’émanciper.

 

. La société RealDoll s’apprête à commercialiser des “robots sexuels”

Après avoir créé des poupées plus vraies que nature, l’entreprise controversée veut intégrer l’intelligence artificielle à ses créations. À terme, ils veulent créer des androïdes sexuels.

 

. Ce robot autonome se nourrit d’organismes vivants pour fonctionner

Soft Robotics a crée le premier robot doté d’un système digestif, pour s’aventurer dans des environnements hostiles. Il fait penser aux pieuvres de Matrix en tout petit.

 

http://www.ulyces.co/nicolas-prouillac/les-48-innovations-qui-vont-changer-le-monde-en-2017/

 

Résultat de recherche d'images pour "apple, samsung, electronic advanced technologies, ehealth, exhibition, 2016, 2017"

 

———————————————-

 

Résultat de recherche d'images pour "Transformer l'eau de mer en eau potable"

 

7 – Transformer l’eau de mer en eau potable : c’est possible

 

Les « tamis » d’oxyde de graphène ont déjà attiré l’attention des chercheurs, qui y voient un matériau prometteur pour filtrer l’eau et séparer les mélanges gazeux. Ils sont déjà parvenus à concevoir des membranes pour adoucir l’eau de mer. Le projet des ingénieurs britanniques pourrait potentiellement aider les millions de personnes qui sont actuellement privées d’accès à l’eau potable sur notre planète. Le changement climatique conduit à la réduction des capacités d’approvisionnement en eau des villes modernes, c’est pourquoi les États aisés investissent actuellement dans les technologies d’adoucissement de l’eau de mer.

 

Les chercheurs de l’université de Manchester ont ainsi mis au point une méthode de conception de membranes capables de filtrer les sels les plus répandus dans l’eau. Dans l’annexe à l’article, Ram Devanathan, du laboratoire PNNL de Richland (USA), indique « qu’il reste encore du travail avant de pouvoir élaborer des technologies de fabrication de membranes bon marché en oxyde de graphène à l’échelle industrielle ».

 

L’Onu prédit que d’ici 2025, 14% des habitants de la planète connaîtront une pénurie d’eau. La nouvelle technologie pourrait engendrer des changements révolutionnaires dans le processus de filtration d’eau à travers le monde, notamment dans les pays où il est impossible d’utiliser des stations d’adoucissement coûteuses à l’échelle industrielle. Les membranes faites d’oxyde de graphène pourront être utilisées dans des stations de moindre taille par rapport à celles construites avec les technologies actuelles. De plus, il serait possible d’obtenir davantage d’eau potable sans dépenser plus d’argent.

 

18.04.2017/ Mis à jour 18.04.2017/

 

https://fr.sputniknews.com/presse/201704181030963076-eau-de-mer-transformation-potable/

 

Résultat de recherche d'images pour "terre, ocean, globe"

 

—————————————–

 

Résultat de recherche d'images pour "Post-nucléaire, zone d'exclusion de Tchernobyl, paradis des animaux"

 

8 – SCIENCE/ Post-nucléaire : La zone d’exclusion de Tchernobyl, paradis des animaux rares

 

On parle souvent de la zone d’exclusion de Tchernobyl comme d’une «maquette de la Terre après la disparition de l’humanité». Et quand on se dirige vers l’ancienne centrale nucléaire, on s’attend à voir une zone en friche, un endroit abandonné comme dans les films sur l’apocalypse. Cependant, le territoire de Tchernobyl est aujourd’hui un endroit unique dont la majeure partie est recouverte par une dense végétation et est peuplée par des centaines d’espèces animales — dont certaines figurent sur la Liste rouge mondiale des espèces menacées.

 

La dense végétation et les marais de la zone d’exclusion sont devenus le foyer d’oiseaux en voie de disparition comme la cigogne noire, le pygargue à queue blanche et le hibou grand-duc. Leur population se réduit rapidement et on ne compte plus aujourd’hui que quelques dizaines de milliers de spécimens de ces oiseaux dans le monde, dont des centaines vivent en Ukraine. Des loutres, des blaireaux et de lynx ont trouvé refuge dans les forêts et les fleuves de Tchernobyl, loin des hommes. L’absence d’ingérence humaine dans leur vie laisse espérer que plusieurs espèces animales rares survivront et même foisonneront.

 

Résultat de recherche d'images pour "Post-nucléaire, zone d'exclusion de Tchernobyl, paradis des animaux"

 

_ Le retour des espèces rares

La forêt de pins située à proximité de la centrale a absorbé la plus grande partie des radiations en 1986. La majeure partie des arbres ( des pins de différents âges  ) a péri à cause des fortes doses de radiation, les autres ont pris une teinte rouge, ce qui leur vaut aujourd’hui le surnom de «  forêt rousse  » ( ou forêt rouge  ). La végétation s’est progressivement rétablie depuis l’accident mais les arbres ont accumulé d’importantes doses de radiation, ce qui rend périlleux un long séjour des hommes dans la zone. Cependant, les animaux sauvages reviennent peu à peu à cet endroit.

 

Résultat de recherche d'images pour "Post-nucléaire, zone d'exclusion de Tchernobyl, paradis des animaux"

 

Selon les spécialistes, le rétablissement de la faune sur le territoire touché par la catastrophe nucléaire a commencé immédiatement après l’évacuation des hommes. Denis Vichnevski, chef du groupe de suivi radio-écologique de l’entreprise public Ecocentre, a déclaré que les animaux étaient revenus sur le territoire abandonné par les hommes dès 1986. «  Les spécialistes et les géologues ont noté que le retour des espèces et la reconfiguration des écosystèmes n’avaient pris que cinq ans. Cinq ans après l’accident sur ce territoire s’est produit ce qu’on pourrait appeler un « redémarrage de l’environnement vivant »  », constate Denis Vichnevski.

 

D’après lui, le nombre de rongeurs a augmenté dans la zone d’exclusion durant les premières années qui ont suivi l’accident. «  Les humains avaient semé avant l’accident. Après la catastrophe et l’évacuation de la population, tout est resté sur place. C’est pourquoi des rongeurs sont venus se nourrir. Cela a entraîné une hausse considérable de leur population  », ajoute l’expert. Aujourd’hui près de 400 espèces d’animaux vertébrés vivent dans la zone de Tchernobyl et on y compte environ 4 000 plantes. Il n’est donc pas rare de rencontrer dans ces forêts des élans, des cerfs, des sangliers, des chevreuils, des loups, des lynx et même des ours bruns qui avaient quitté la région depuis plus de 100 ans.

 

Les ours vivent essentiellement en Biélorussie mais ils se déplacent souvent en Ukraine et leur installation dans la réserve n’est qu’une question de temps. Sur le territoire de la réserve naturelle radio-écologique récemment créée par les autorités vivent, entre autres, des animaux inscrits sur la Liste rouge. Internet déborde de photos prises par les caméras cachées installées dans les forêts de Tchernobyl, qui ont permis de constater l’apparition à cet endroit d’animaux en voie d’extinction.

 

«  Dans la zone d’exclusion vivent 19 espèces d’animaux rares, notamment le hibou grand-duc, le pygargue à queue blanche, la cigogne noire et de nombreux oiseaux des marais. Parmi les mammifères on peut citer les lynx, les blaireaux et les loutres  », note Denis Vichnevski. Dans l’ensemble, selon lui, pratiquement toutes les espèces caractéristiques des forêts de la Polésie vivent sur ce territoire.

 

Résultat de recherche d'images pour "Post-nucléaire, zone d'exclusion de Tchernobyl, paradis des animaux"

 

_ Mutations et anomalies

En dépit de ces conditions favorables, la radiation a tout de même un impact négatif sur la faune et la flore. Il reste toutefois difficile pour les chercheurs d’identifier, de capturer et d’examiner un animal présentant des anomalies génétiques car la durée de vie des spécimens ayant muté est réduite. «  Pendant les cinq premières années qui ont suivi l’accident, les chercheurs se sont efforcés de retrouver des anomalies dans la zone d’exclusion, notamment dans le milieu animal. De telles recherches se poursuivent aujourd’hui mais à moindre ampleur. Ce travail est très onéreux et on manque d’argent  », explique Denis Vichnevski.

 

Il explique que des experts capturent encore périodiquement des animaux pour étudier les anomalies qu’ils présentent. «  Bien sûr, la radiation affecte la faune et la flore dans la zone d’exclusion. Nous découvrons de nombreuses anomalies génétiques. Mais on peut dire avec certitude que la radiation locale affecte peu le nombre et la population des animaux  », a déclaré l’expert. Selon lui, l’anomalie la plus répandue est l’albinisme. «  Les spécialistes ont constaté des anomalies flagrantes au niveau de l’aspect extérieur. En particulier, on a connu des cas de capture de l’Amour-albinos dans le bassin de refroidissement des réacteurs de la centrale. J’ai vu personnellement plusieurs de ces spécimens. On constate également d’autres anomalies chez les animaux au niveau génétique  », explique-t-il.

 

Résultat de recherche d'images pour "Chernobyl, abandoned technologies"

 

Denis Vichnevski souligne que les chercheurs ukrainiens manquent de financement pour une étude plus approfondie de l’impact de la radiation sur la faune dans la zone d’exclusion. Cependant, les spécialistes d’autres pays organisent régulièrement de telles études. Un groupe de chercheurs conjoint de l’université de Caroline du Sud ( USA  ) et de l’université nationale de Kiev Taras Chevtchenko travaille depuis peu dans la zone d’exclusion. Conjointement avec la compagnie Ecocentre, ils comptent analyser l’influence du rayonnement radioactif sur les différents niveaux d’organisation biologique ( moléculaire, cellulaire, tissu, organes  ) des populations des animaux les plus répandus. Les spécialistes espèrent que cela permettra de découvrir certaines particularités de fonctionnement des complexes de faune dans les communautés radioactives de la zone d’exclusion.

 

Fin mars 2017, l’Ukraine a créé la réserve biosphère radio-écologique de Tchernobyl, dont l’activité sera avant tout scientifique. De plus, il est prévu de créer dans cette zone un dépôt de stockage de combustible usagé des centrales ukrainiennes — actuellement exporté en Russie — ainsi que d’utiliser ce territoire pour y installer des centrales solaires.

 

Résultat de recherche d'images pour "Post-nucléaire, zone d'exclusion de Tchernobyl, paradis des animaux"

 

_ Les animaux prennent la place de l’homme

30 ans après la catastrophe, l’infrastructure et les maisons abandonnées par les hommes dans la zone de Tchernobyl sont en désolation. La nature a pris le pouvoir dans la ville fantôme de Pripiat; où personne ne vit, et reprend peu à peu le dessus sur les avenues et dans les rues. Le stade municipal est reconnaissable uniquement grâce à ses tribunes: la pelouse s’est transformée en véritable forêt. La frontière entre l’homme et la nature s’est pratiquement effacée, ce qui permet aux animaux d’entrer sans crainte dans la ville, et même parfois de s’installer dans les bâtiments abandonnés. Les animaux sont également attirés par les arbres fruitiers dont ils se nourrissent.

 

«  Les dernières études indiquent que les animaux ont commencé à utiliser activement la zone d’exclusion abandonnée par l’homme, y compris l’infrastructure — c’est-à-dire les maisons abandonnées à Tchernobyl, à Pripiat et dans les villages des environs. Ils entrent volontiers dans les maisons et les anciennes fermes pour y passer la nuit. Les constructions abandonnées sont visitées par la plupart des grandes espèces animales, qui y marquent leur territoire. Chaque automne, les animaux visitent en nombre les villages abandonnés et leurs jardins pour y cueillir des pommes et des poires  », raconte Denis Vichnevski.

 

Résultat de recherche d'images pour "Chernobyl, abandoned technologies"

 

Les excursions dans la zone d’exclusion sont également populaires. Il a été même décidé d’ouvrir récemment une première maison d’hôtes pouvant accueillir 100 visiteurs du territoire de la catastrophe de Tchernobyl. Toutes les conditions sont réunies pour un séjour confortable: télévision, douche, WC et internet gratuit. D’après Vitali Petrouk, chef de l’agence publique de contrôle de la zone d’exclusion, le nombre de visiteurs augmente constamment: on a compté plus de 32 000 visiteurs de la zone de Tchernobyl en 2016, soit le double par rapport à 2015.

 

13.06.2017/ fr.sputniknews.com

 

https://fr.sputniknews.com/sci_tech/201706131031815290-tchernobyl-zone-exclusion/

 

Résultat de recherche d'images pour "gorbatchev"

Nucléaire/ Tchernobyl : la technologie n’était pas en cause, c’était simplement une simulation d’ordre sécuritaire…)

——————————————

 

Image associée

 

 

 

 

Soyez le premier à réagir à "SCIENCE/ TECHNOLOGIES : nouvelles avancées technologiques et sécuritaires, santé, eau potable, nucléaire, cybercriminalité…"

Laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publié