Algérie-Maroc : tensions en pleine pandémie de coronavirus

15 mai 2020 | AUTEUR/MISE EN COHERENCE: | A LA UNE, ACTUALITÉS, ACTUALITES / AFRIQUE, AFRIQUE/ POLITIQUE/ ECONOMIE, POLITIQUE, POLITIQUE AFRIQUE, POLITIQUE/ ECONOMIE | Aucun commentaire   //   vue(s) 175 fois

Des propos prêtés à un diplomate marocain dans une vidéo devenue virale a déclenché la colère du ministère des Affaires étrangères algérien. Une réaction qui n’a suscité aucune réaction officielle de Rabat pour le moment.

La vidéo de deux minutes, filmée à l’aide d’un téléphone portable, n’a pas tardé à passer du Web à l’ouverture des journaux des chaînes d’informations privées en Algérie. On y voit le consul marocain à Oran s’adresser à ses ressortissants désireux de rentrer au pays — plusieurs d’entre eux apparaissent masqués. Soudain, très distinctement, retentit un « Nous sommes dans un pays ennemi… »

Pour les médias algériens, aucun doute n’est permis. Le propos est celui du diplomate marocain. La polémique prend tant d’ampleur que Sabri Boukadoum, ministre des Affaires étrangères, est contraint de réagir. L’ambassadeur du Royaume est convoqué le 13 mai, « pour le confronter aux propos du Consul général du Maroc à Oran lors d’un échange avec des citoyens marocains » selon les termes du communiqué.

Us et coutumes diplomatiques

L’agence de presse algérienne fait savoir dans la foulée qu’il a été signifié à l’ambassadeur du Maroc que « la qualification par le Consul général du Maroc à Oran, si elle venait à être établie, de l’Algérie de ‘pays ennemi’ est une violation grave des us et coutumes diplomatiques, qui ne saurait être tolérée. » Du côté des autorités marocaines, silence radio. Sollicité par Jeune Afrique, le ministère marocain des Affaires étrangères n’a pas souhaité réagir. En off toutefois, des voix remettent en cause la véracité de la vidéo. « Elle a été trafiquée », titre le site d’information marocain le360, citant des sources diplomatiques. Mais là n’est plus la question, côté algérien.

DU CÔTÉ DES AUTORITÉS MAROCAINES, C’EST SILENCE RADIO, LE MINISTÈRE MAROCAIN DES AFFAIRES ÉTRANGÈRES N’AYANT PAS ENCORE RÉAGI DE MANIÈRE OFFICIELLE

Be the first to comment on "Algérie-Maroc : tensions en pleine pandémie de coronavirus"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*