DEFENSE ET SECURITE/ ELECTRONIQUE/ INTELLIGENCE ARTIFICIELLE : perspectives saisissantes et inquiétantes…

19 juin 2020 | AUTEUR/MISE EN COHERENCE: | A LA UNE, FUTUR & INTELLIGENCE ARTIFICIELLE, MONDE/DEFENSE ET SECURITE, RECOMMANDE | Aucun commentaire   //   vue(s) 195 fois

 

0.1 – « Intelligence artificielle : « L’IA devient un défi technologique tout comme un enjeu stratégique au coeur de la rivalité sino-américaine, à l’heure où le parti-Etat chinois a formulé le voeu, depuis 2017, de se poser en futur leader dans le domaine des technologies de l’information, avec pour objectif de supplanter la suprématie technologique des Etats-Unis qui perdure depuis la Seconde Guerre mondiale », explique Xavier Seurre, analyste à l’Institut de relations internationales et stratégiques (IRIS), dans une étude récente.

Le gouvernement chinois a effectivement annoncé la couleur dès juillet 2017 lorsqu’il a dévoilé son plan de développement pour l’IA. L’objectif est clair : faire de la Chine le leader mondial de l’IA à l’horizon 2030. Plusieurs objectifs prioritaires sont mis en avant : rattraper le retard du pays dans des domaines clés (recherche fondamentale, semi-conducteurs, formation, etc.) et faire prospérer ses points forts (quantité et qualité des données, écosystème d’innovation… »

 

Top 10 Countries Leading the Artificial Intelligence Race ...

 

02 – « GUERRE ÉLECTRONIQUE/ SUPRÉMATIE RUSSE : Cela fait maintenant plusieurs années que les capacités de guerre électronique russes sont mises en avant. Si ces compétences ont commencé à être évoquées dès 2008 lors de la courte guerre avec la Géorgie, c’est surtout à partir de la crise ukrainienne en 2014, que les moyens russes de guerre électronique ont été popularisés. Leur savoir-faire fut illustré par le brouillage du radar AN/SPY-1 de l’USS Donald COOK, ce qui mit temporairement le navire américain dans l’incapacité d’utiliser son système de combat.

Depuis, les démonstrations de brouillage des radars, des systèmes de navigation GPS, des liaisons de télécommande de drones et des communications ne manquent pas. Pourtant les compétences des Russes en la matière ne sont pas nouvelles. »

 

Russia Will Deploy Electronic Warfare Systems in Syria to Counter ...

 

————————————-

 

Russian space agency launches rocket from new cosmodrome after ...

 

1 – Russie/ Défense et sécurité : Poutine parle d’équipements capables de contrer les armes hypersoniques

 

Lorsque d’autres pays auront élaboré leur arme hypersonique, la Russie se sera très probablement dotée d’un moyen d’y faire face, estime Vladimir Poutine. S’exprimant sur le potentiel militaire de son pays à l’occasion du Jour de la Russie, célébré le 12 juin, Vladimir Poutine a récemment rappelé que l’armée russe non seulement possédait une arme hypersonique mais pourrait à l’avenir se protéger de ce type d’armement.

 

Russia prepares for US strike by deploying advanced missile ...

 

«Je l’ai toujours dit et je le dis encore une fois: les grandes puissances militaires auront ce type d’arme que la Russie possède actuellement. Je parle de l’arme hypersonique. Mais depuis 2018, personne ne s’en est dotée. Elle [l’arme hypersonique, ndlr] apparaîtra. Mais je pense que nous pourrons surprendre nos partenaires car il est fort possible que lorsqu’ils auront ce type d’arme nous aurons déjà un moyen de lutter contre», a indiqué Vladimir Poutine dans une interview dont un passage a été repris par l’émission Vesti Nedeli sur la chaîne Rossiya 1.

 

Le Président a précisé qu’aujourd’hui, personne ne pouvait intercepter une arme hypersonique. «Il s’agit d’une vitesse telle qu’il n’est pas possible de l’intercepter. C’est pourquoi notre situation actuelle est unique», a-t-il ajouté.

 

Armes hypersoniques: Russes, Chinois et Américains accélèrent pour ...

 

_ Les armes hypersoniques russes

En mars 2018, Vladimir Poutine a déclaré que la Russie avait créé le système hypersonique Avangard, capable d’effectuer des vols intercontinentaux dans les couches denses de l’atmosphère à plus de Mach 20. Les missiles en question peuvent porter des charges conventionnelles ou nucléaires. Selon le Président, l’ogive du système Avangard progresse vers sa cible «comme une boule de feu» dont la température à la surface atteint 1.600 à 2.000°C.

 

En décembre dernier, Vladimir Poutine a également annoncé que les troupes russes étaient d’ores et déjà dotées de missiles hypersoniques Kinjal et de systèmes laser Peresvet. En outre, un premier régiment était en train d’être armé du système de missiles Avangard.

 

Source : //fr.sputniknews.com/ 14.06.2020/ Mis à jour 15.06.2020/

 

https://fr.sputniknews.com/defense/202006141043949078-poutine-parle-dequipements-capables-de-contrer-les-armes-hypersoniques/

 

Russian rocket takes Copernicus satellite into space – EURACTIV.com

 

————————————-

 

U.S. Air Force Wants B-1B Bomber to Carry AGM-183 ARRW Hypersonic ...

 

2 – USA/Défense : Le Pentagone teste avec succès une nouvelle arme hypersonique

 

L’armée américaine a lancé son premier prototype d’arme hypersonique. C’est un “planeur” équipé de réacteurs similaires à ceux des fusées, qui sera déployé d’ici 2022. Alors que la Russie a mis en service les premiers missiles hypersoniques au monde et que le Japon prévoit d’en déployer en 2030, les États-Unis entrent eux aussi dans cette nouvelle course à l’armement.

 

U.S. Air Force Conducts First AGM-183A ARRW Flight Test - DefPost

 

Le 20 mars dernier, le Pentagone a annoncé dans un communiqué, la réussite du premier lancement d’une arme hypersonique américaine. Ces armes sont conçues pour se déplacer sur de longues distances, les rendant capables d’atteindre une cible n’importe où sur la planète en un temps record. Leur interception est presque impossible du fait de leur vitesse, mais aussi parce qu’ils peuvent être redirigés en cours de vol.

 

C’est Lockheed Martin, une entreprise spécialisé dans les technologies aérospatiales qui développe les prototypes américains. Elle est aidée par la Darpa, une agence elle aussi experte dans la recherche de nouveaux systèmes militaires. L’engin lancé lors de ce test est qualifié de “planeur hypersonique”. Il s’agit d’un appareil équipé de réacteurs similaires à ceux des fusées utilisées dans la mise en orbite de satellites. L’engin pourra être propulsé à la limite de l’atmosphère avant de “planer” à haute vitesse jusqu’à sa cible. L’armée américaine prévoit de déployer ses premiers missiles hypersoniques d’ici 2022 ou 2023. Une version capable d’être lancée par sous-marin devrait même voir le jour en 2024.

 

At the edge of a new nuclear arms race - The Hindu

 

Le Pentagone a investi plusieurs milliards de dollars pour le développement de ces missiles hypersoniques pour rattraper l’avance de la Russie dans ce domaine. En effet, depuis les premiers tests russes, plusieurs hommes politiques et hauts gradés de l’armée américaine ont averti Donald Trump du danger de voir les États-Unisse faire distancer.

 

Le sénateur américain Angus King, qui s’est penché sur le futur de l’US Navy, s’est notamment inquiété du fait qu’un porte-avions constitue une cible facile pour des missiles atteignant une vitesse de 6.000 kilomètres par heure, soit plus de 5 fois la vitesse du son. Par exemple, un missile partant de Moscou pourrait atteindre Paris en 20 minutes, ou Pékin en une heure. ”Nos porte-avions sont sans défense et peuvent facilement être coulés par ce type d’arme”, avait conclu l’homme politique. De quoi faire réfléchir le “commander in chief”…

 

Source : www.capital.fr/ THOMAS ROMANACCE/ PUBLIÉ LE 26/03/2020/

 

https://www.capital.fr/economie-politique/le-pentagone-teste-avec-succes-une-nouvelle-arme-hypersonique-1365832/

 

IDF, US wrap up air defense exercise; THAAD anti-missile system to ...

 

————————————-

 

How the U.S. Quietly Winning the Hypersonic-Missile race over ...

 

3 – SECURITE : Le chef du Pentagone reconnaît la primauté de la Russie en matière d’armes hypersoniques

 

Les États-Unis doivent suivre la Russie en termes de développement d’armes hypersoniques et utiliser chaque dollar possible dans ce but, a déclaré le chef du Pentagone. Le département américain de la Défense investit dans le développement des armes hypersoniques pour suivre la Russie, le leader dans ce domaine, a déclaré le 7 décembre en Californie le secrétaire américain à la Défense, Mark Esper, lors du Forum Reagan sur la défense nationale.

 

«Nous avons fait une pause sur cette technologie il y a quelques années, lorsque nous avions une avance claire, et ce que nous faisons maintenant c’est du rattrapage. Le Département [de la Défense, ndlr] investit donc chaque dollar possible […]pour s’assurer que nous obtiendrons un avantage dans l’hypersonique», a déclaré M.Esper.

 

U.S. Inspectors Have Examined Russia's Imminently Operational ...

 

_ Les armes stratégiques

Il s’est également dit préoccupé par le fait que la Russie développait des types d’armes stratégiques modernes qui sont hors du cadre du traité New Start portant sur la réduction des armes stratégiques nucléaires, conclu entre les États-Unis et la Russie. «Nous suivons de près ce que font les Russes», a-t-il souligné. Le traité New Start expire début 2021 et les États-Unis n’ont pas encore décidé s’ils allaient le proroger ou non. Ses termes limitent à 1.550 le nombre de têtes nucléaires déployées sur des lanceurs, eux-mêmes limités à 700.

 

Source : //fr.sputniknews.com/ 08.12.2019/ Mis à jour 08.12.2019/

 

https://fr.sputniknews.com/defense/201912081042562676-le-chef-du-pentagone-reconnait-la-primaute-de-la-russie-en-matiere-darmes-hypersoniques/

 

Everything You Need to Know About Russia's Six New Super Weapons ...

 

————————————-

 

Photo de bureau de Defense Advanced Research Projects Agency ...

 

4 – USA/ Défense et sécurité : la Defense Advanced Research Projects Agency (DARPA)

 

La Defense Advanced Research Projects Agency (DARPA) (« Agence pour les projets de recherche avancée de défense ») est une agence du département de la Défense des États-Unis chargée de la recherche et développement des nouvelles technologies destinées à un usage militaire.

 

Defense Advance Research Projects Agency (DARPA) Funding $2B For ...

 

Jusqu’à aujourd’hui, la DARPA a été à l’origine du développement de nombreuses technologies qui ont eu des conséquences considérables dans le monde entier dont les réseaux informatiques (notamment l’ARPANET qui a fini par devenir Internet) et le NLS (sigle représentant, en anglais, l’expression « oN-Line System », en français, littéralement, « système en ligne ») qui a été à la fois le premier système hypertexte et un précurseur important des interfaces graphiques devenues omniprésentes de nos jours.

 

DARPA Funds Six Organizations to Support N3 program | Wearable ...

 

_ Projets initiés par la DARPA

Bien que son mandat soit principalement militaire, plusieurs de ses projets ont trouvé des applications plus répandues dans le domaine civil, en particulier le projet ARPANET, ancêtre d’Internet.

 

DARPA and the Brain Initiative - thinkhumm - Medium

 

_ Projets actuels

 

Europe needs a DARPA | ZAWYA MENA Edition

 

_ Projets menés par l’Information Processing Techniques Office

 

DARPA satellite-servicing project comes under congressional fire ...

 

_ Projets anciens

 

Blurred Vision? Eye Problem Causes Explained

 

Source : //fr.wikipedia.org/ Juin 2020

 

https://fr.wikipedia.org/wiki/Defense_Advanced_Research_Projects_Agency/

 

UFO Investigations: Revealing Documents from HISTORY's ...

 

————————————-

 

What Is America's Secret Space Shuttle For? - The Atlantic

 

5 – ESPACE MILITAIRE : Donald Trump a doté les Etats-Unis d’une force de l’espace pour préparer la guerre des étoiles

 

Le président des Etats-Unis a doté le pays d’une sixième branche des forces armées américaines dont la mission concerne “le nouveau front de guerre du monde”. Quelque 16 000 militaires et civils y sont d’ores et déjà affectés.

 

The Space Review: Nuking the site from orbit: when the Air Force ...

 

Après l’armée de Terre, l’US Air Force, l’US Navy, le corps des Marines et les garde-côtes, les Etats-Unis se sont officiellement dotés, vendredi 20 décembre, d’une “force de l’espace”. Avec la ratification par Donald Trump de la loi de financement militaire 2020, les Etats-Unis ont désormais une branche de l’armée chargée d’assurer la domination des Etats-Unis sur ce “nouveau front de guerre du monde”, selon les mots du président américain, prononcés à l’occasion de la cérémonie de promulgation. 

 

Trump lance un commandement de l'espace pour être prêt en cas de ...

 

Comme le corps des Marines est placé sous l’autorité de l’US Navy, la force de l’espace sera placée sous l’autorité du secrétaire à l’US Air Force (les forces aériennes des Etats-Unis). Elle sera dirigée par un chef des opérations spatiales qui sera placé sous l’autorité directe du ministre de la Défense. 

 

Composée dans un premier temps des 16 000 militaires et civils déjà chargés des opérations liées à l’espace au sein de l’US Air Force, cette force a vocation à intégrer progressivement les militaires et les civils en charge de l’espace, qui étaient jusqu’ici rattachés à l’armée de Terre et à l’US Navy.  Cependant, la question de l’uniforme de ces soldats n’a pas encore été tranchée. Pas plus que leur nom, leurs insignes ou leur chant de ralliement.

 

New Joint Venture Between US And Russia Sees Exciting Times Ahead ...

 

_ La concurrence de la Chine et de la Russie

“Notre dépendance envers les équipements dans l’espace a beaucoup augmenté et aujourd’hui, l’espace est devenu un terrain de guerre à part entière”, a déclaré le ministre américain de la Défense, Mark Esper. “Maintenir la domination américaine sur ce théâtre est désormais la mission de la force de l’espace des Etats-Unis.” Le budget de cette force est pour le moment limité : quelque 40 millions de dollars à peine pour l’année fiscale 2020.

 

The Secret Russian Space Program: Life and Death - YouTube

 

La domination des Etats-Unis dans l’espace est menacée par la Chine et la Russie. En effet, ces deux pays ont développé leurs capacités technologiques. Les menaces contre les Etats-Unis vont du brouillage des communications et des satellites GPS à la frappe d’un missile sol-air contre un satellite, ce que la Chine a testé avec succès en 2007, selon le Pentagone.

 

China's secret plan to crush SpaceX and the US space program (4 K ...

 

En Chine et en Russie, “on pense que l’espace est le talon d’Achille [des Etats-Unis], ce qui leur donne un avantage asymétrique sur les Etats-Unis”, notait en août le secrétaire à la Défense adjoint chargé de la politique spatiale, Steve Kitay. A l’époque, le président américain venait de créer un commandement militaire de l’espace, baptisé “Spacecom”. Ce dernier était devenu le 11e commandement militaire du Pentagone, équivalent par exemple au Centcom, chargé des opérations militaires américaines au Moyen-Orient, ou le Southcom, en charge de l’Amérique latine.

 

Source : www.francetvinfo.fr/ franceinfo avec AFP/ France Télévisions/ Mis à jour le 21/12/2019/ Publié le 21/12/2019

 

Insiders Reveal Secret Space Programs & Extraterrestrial Alliances ...

 

https://www.francetvinfo.fr/monde/usa/presidentielle/donald-trump/donald-trump-a-dote-les-etats-unis-d-une-force-de-l-espace-pour-preparer-la-guerre-des-etoiles_3754505.html/

 

SECRET Space Programs NASA Doesn't Want You To Know! - YouTube

 

————————————-

 

Did Russia just launch a satellite killer? - Asia Times

 

6 – ESPACE MILITAIRE : La Russie lance quatre satellites militaires

 

La Russie a lancé mercredi quatre satellites militaires portés par une fusée Soyouz de son cosmodrome de Plessetsk, ont rapporté les agences de presse russes. «Une unité des forces aérospatiales a procédé au tir réussi d’une fusée porteuse Soyouz 2.1V avec un bloc de quatre satellites destiné aux besoins du ministère de la Défense», a déclaré un porte-parole de l’armée russe, cité par l’agence publique Ria Novosti. Les autorités russes n’ont pas précisé de quel type sont ces satellites ou quel sera leur rôle.

 

Glonass history

 

En Russie, le secteur spatial, qui est historiquement un sujet de fierté mais est miné par la corruption et les négligences depuis la chute de l’URSS, a connu une série de revers humiliants ces dernières années, sans pour autant effacer les grandes ambitions nationales. 

 

Russia reinforces Glonass navigation system with a next-generation ...

 

Depuis 2011, la Russie est ainsi le seul pays en mesure d’envoyer des équipages vers la Station spatiale internationale. Mais les récents échecs, les scandales au sein de l’agence spatiale Roskosmos et la compétition de l’entreprise SpaceX d’Elon Musk mettent en péril l’avenir de cette exclusivité. Le prochain envoi d’un équipage vers l’ISS est prévu pour le 20 juillet : il s’agira d’un Américain, d’un Russe et d’un Italien.

 

Source : www.lapresse.ca/ Publié le 10 juillet 2019/ Moscou/ AGENCE FRANCE-PRESSE

 

https://www.lapresse.ca/international/europe/2019-07-10/la-russie-lance-quatre-satellites-militaires/

 

GLONASS-M satellite launched into orbit - GPS World

 

————————————-

 

S-500 Prometheus 55R6M Triumfator-M air defense missile system technical data sheet specifications information description pictures photos images video intelligence identification Russia Russian Military army defence industry military technology equipment

 

7 – Russie/ Défense et sécurité : Le S-500 est capable d’opérer au-delà de l’atmosphère, selon son fabricant

 

Le concepteur du nouveau système de défense antiaérienne russe S-500 a donné des indices sur les modifications techniques qu’a subies la batterie pour être capable de détruire tous types de cibles balistiques et d’opérer au-delà de l’atmosphère. Le nouveau système de missiles russe S-500 Prometeï est capable de viser tous les types de cibles balistiques, a annoncé à Sputnik Sergueï Drouzine, directeur général adjoint chargé du développement scientifique et technologique et premier concepteur général adjoint de la société russe Almaz-Antei.

 

The final stage for testing the Russian S500 anti-aircraft-missile ...

 

«Le S-500 est adapté au typage élargi des cibles. Le système peut être employé pour détruire tous les types de cibles balistiques. Cela a exigé aussi bien une augmentation du potentiel énergétique des moyens de localisation que la mise au point de nouveaux missiles capables d’opérer au-delà de l’atmosphère où la gestion aérodynamique est impossible», a-t-il expliqué. Selon le responsable, les moyens de localisation à disposition du S-500 sont basés sur les détecteurs construits à partir de réseaux de phase, mais dont le transmetteur est absent. C’est l’antenne elle-même qui produit ainsi le signal.

 

Russia's S-500 missile defense system explained - YouTube

 

_ L’Iran dit étudier la possibilité d’acheter des S-400 russes

«Elle comprend dans sa structure des intensificateurs relativement faibles en puissance qui sont mis en phase de façon particulière. Des tubes de 27 volts maximum sont utilisés au lieu de ceux de 30 à 40 kilovolts. Ceci facilite considérablement la tâche au niveau de la construction. Cela a des répercussions positives sur la fiabilité ainsi que sur la sûreté de l’exploitation», a ajouté Sergueï Drouzine. Le S-500 devrait surpasser le système S-400 actuellement en service dans l’armée russe. Conçu par le consortium Almaz-Anteï, il a une portée de 600 kilomètres et est capable de détecter et de frapper simultanément jusqu’à 10 cibles supersoniques volant à une vitesse maximale de 7 km/s (Mach 20).

 

Source : //fr.sputniknews.com/ 19.06.2019/ Mis à jour 19.06.2019/

 

https://fr.sputniknews.com/defense/201906191041467318-le-s-500-est-capable-doperer-au-dela-de-latmosphere-selon-son-fabricant/

 

S-500 Prometheus 55R6M Triumfator-M air defense missile data ...

S-500 Prometheus 55R6M Triumfator-M air defense missile system

————————————-

 

Medical robot shines at tech exhibition in Hefei - Chinadaily.com.cn

 

8 – INFORMATIQUE : La Chine prête à tout pour être le leader mondial de l’IA

 

Pékin veut faire de la Chine le leader mondial de l’IA à l’horizon 2030. Pour cela, les autorités déversent des milliards de dollars et autorisent un accès facilité à de nombreuses bases de données.

 

China and the U.S. target AI in the race for technological ...

 

_ Intelligence artificielle

L’intelligence artificielle est au coeur de l’ambition de puissance mondiale de la Chine. « Celui qui maîtrisera l’intelligence artificielle sera le maître du monde », avait affirmé le président russe Vladimir Poutine en 2017. Le président chinois Xi Jinping ne peut que souscrire à ce propos tant il a placé l’intelligence artificielle au coeur de l’ambition de puissance mondiale de la Chine.

 

« L’IA devient un défi technologique tout comme un enjeu stratégique au coeur de la rivalité sino-américaine, à l’heure où le parti-Etat chinois a formulé le voeu, depuis 2017, de se poser en futur leader dans le domaine des technologies de l’information, avec pour objectif de supplanter la suprématie technologique des Etats-Unis qui perdure depuis la Seconde Guerre mondiale », explique Xavier Seurre, analyste à l’Institut de relations internationales et stratégiques (IRIS), dans une étude récente.

 

China poised to climb artificial intelligence rankings, East Asia ...

 

Le gouvernement chinois a effectivement annoncé la couleur dès juillet 2017 lorsqu’il a dévoilé son plan de développement pour l’IA. L’objectif est clair : faire de la Chine le leader mondial de l’IA à l’horizon 2030. Plusieurs objectifs prioritaires sont mis en avant : rattraper le retard du pays dans des domaines clés (recherche fondamentale, semi-conducteurs, formation, etc.) et faire prospérer ses points forts (quantité et qualité des données, écosystème d’innovation…).

 

The Future of A.I. Is (Probably) Chinese - OneZero

 

_ Baidu et Huawei investissent des milliards

Pour atteindre son but, le pouvoir chinois actionne tous les leviers possibles : les acteurs publics (ministères, universités, gouvernements locaux) et les entreprises privées ou publiques (grands groupes industriels, start-up, fonds d’investissement) sont sur le pont.

 

Maintaining American Leadership in Artificial Intelligence | U.S. ...

 

_ Washington veut doper son intelligence artificielle

Baidu et Huawei investissent des milliards en R&D ou dans des start-up prometteuses, tandis que les autorités déversent des milliards de dollars et autorisent un accès facilité à de nombreuses bases de données. Autour de 70 milliards de dollars auraient déjà été investis dans l’IA par Pékin, « là où l’Etat américain n’a débloqué que 11 milliards de dollars pour la recherche sur l’intelligence artificielle », note Xavier Seurre.

 

Pour Kai-Fu Lee, gourou chinois de l’intelligence artificielle, l’immense avantage de la Chine dans la course à l’IA réside dans la surabondance des données collectées, la force d’un écosystème d’entrepreneurs « prêt à tout » pour créer de nouveaux produits et un soutien indéfectible de l’Etat, capable d’injecter des milliards et de créer un environnement réglementaire extrêmement favorable.

 

Saving Humanity From Dangerous Artificial Intelligence Scenario

 

_ Pourquoi l’intelligence artificielle peut être dangereuse

« Face à l’émergence d’une nouvelle technologie, l’Europe décide immédiatement de réguler et les Etats-Unis lancent un programme pilote. La Chine prend des mesures efficaces uniquement lorsque des problèmes surviennent », expliquait cet ingénieur passé par Apple, Microsoft et Google dans un entretien aux « Echos » au printemps dernier.

 

China economy has multiple sources of growth potentials ...

 

_ Le « consensus de Pékin »

Dans le monde de Kai-Fu Lee, l’Europe n’existe pas. Les Etats-Unis et la Chine ont déjà pris trop d’avance dans la course à l’IA et l’Europe traîne avec son « RGPD » sur la protection des données, un règlement jugé « trop idéaliste » et risquant de freiner le progrès technologique. Si la Chine n’a pas cette contrainte, la population chinoise n’est pas insensible au débat sur la protection des données personnelles. A l’heure où les applications mobiles sont devenues omniprésentes dans la vie quotidienne (messagerie, paiement, e-commerce…), les autorités ont lancé l’an dernier une vaste campagne de lutte contre la collecte illégale de données personnelles.

 

En mai 2019, l’Académie de Pékin en intelligence artificielle a publié le « Consensus de Pékin », un document de 15 articles édictant des principes visant à encadrer la recherche et développement, l’utilisation et la gouvernance de l’IA. C’est la première fois qu’une organisation officielle chinoise édicte des principes, notamment éthiques, dans ce domaine. L’application de ces principes est une tout autre histoire.

 

Source : www.lesechos.fr/ Frédéric Schaeffer (Correspondant à Pékin)/ 19.06.2019/ Mis à jour 19.06.2019/

 

https://www.lesechos.fr/tech-medias/intelligence-artificielle/la-chine-prete-a-tout-pour-etre-le-leader-mondial-de-lia-1173173/

 

Putin says the nation that leads in AI 'will be the ruler of the ...

 

————————————-

 

Russia Thwarts U.S. Cyber Attacks on Its Infrastructure — News ...

 

9 – Informatique/ Cyberattaques : La Russie victime de cyberattaques américaines «depuis des années»

 

La Russie est victime de cyberattaques américaines «depuis des années», a affirmé mardi le Kremlin, après les révélations du New York Times selon lesquelles les Etats-Unis multiplient les intrusions numériques dans le réseau électrique russe. «Plusieurs de nos organisations financières, nos médias, nos institutions et nos infrastructures critiques sont l’objet d’attaques depuis plusieurs années, venant de divers pays occidentaux, dont les Etats-Unis», a indiqué aux journalistes le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov.

 

«C’est un gros problème et c’est pour cela que Vladimir Poutine a proposé à nombreuses reprises à Washington et à son homologue américain de coopérer dans le domaine de la cybersécurité. Ces propositions ont été rejetées par nos collègues américaines», a poursuivi Dmitri Peskov.

 

RIAC :: Cyberwarfare without Rules

 

Le New York Times a rapporté samedi que Washington a multiplié les intrusions informatiques au sein du réseau électrique et d’autres cibles en Russie pour adresser un avertissement à Moscou, soupçonné de faire de même aux Etats-Unis, et pour préparer une éventuelle cyberattaque en cas de conflit majeur entre les deux pays.

 

Selon les responsables américains cités par le journal, Donald Trump n’a pas été mis au courant du détail de ces opérations. Cet article a provoqué la colère du président américain, qui a fustigé un «acte virtuel de trahison» et traité le quotidien de new-yorkais de «corrompu» et ses journalistes d’«ennemis du peuple».

 

Cyber attacks are rewriting the 'rules' of modern warfare – and we ...

 

Selon une source sécuritaire citée lundi par l’agence russe Ria Novosti, les Etats-Unis tentent depuis des années d’endommager les infrastructures de transport, énergétiques et bancaires en Russie, ce qui s’apparente à des actes de «cyberguerre». Le chef du renseignement extérieur russe, Sergueï Narychkine, a pour sa part fait état mardi de cyberattaques occidentales en préparation visant la Russie. «Nous informons nos instances à ce propos», a-t-il déclaré lors d’une rencontre des services de sécurité, sans donner davantage de détails.

 

La Russie est accusée par les Occidentaux d’être à l’origine de plusieurs cyberattaques d’ampleur mondiale ces dernières années, telles que le piratage du Parti démocrate américain, de l’agence sportive anti-dopage ou encore de l’aéroport d’Odessa, en Ukraine. Elle est aussi soupçonnée d’être responsable de plusieurs campagnes de désinformation dans les médias et sur les réseaux sociaux.

 

Source : www.lefigaro.fr/ Par Le Figaro avec AFP/ Juin 2020/ Par Taboola/

 

https://www.lefigaro.fr/flash-actu/la-russie-victime-de-cyberattaques-americaines-depuis-des-annees-20190618/

 

Russian senate speaker calls for international cooperation in ...

 

————————————-

 

L'arme ultrasecrète qui permet à Poutine d'assoir sa suprématie ...

 

10 – GUERRE ÉLECTRONIQUE : LA SUPRÉMATIE RUSSE

 

Cela fait maintenant plusieurs années que les capacités de guerre électronique russes sont mises en avant. Si ces compétences ont commencé à être évoquées dès 2008 lors de la courte guerre avec la Géorgie, c’est surtout à partir de la crise ukrainienne en 2014, que les moyens russes de guerre électronique ont été popularisés. 

 

Russia begins deployment of new Nebo-M radar systems | Defence Blog

 

Leur savoir-faire fut illustré par le brouillage du radar AN/SPY-1 de l’USS Donald COOK, ce qui mit temporairement le navire américain dans l’incapacité d’utiliser son système de combat[1].

 

Turkey Sent to Syrian Border Radar Electronic Attack Systems to ...

 

Depuis, les démonstrations de brouillage des radars, des systèmes de navigation GPS, des liaisons de télécommande de drones et des communications ne manquent pas. Pourtant les compétences des Russes en la matière ne sont pas nouvelles. Dès le début de l’utilisation opérationnelle de la radio, ils ont compris l’intérêt qu’il y avait à perturber ce nouveau moyen de communication. Ainsi dès 1905, ils brouillèrent avec succès les communications de la flotte japonaise.

 

File:US Navy 040629-N-1693W-006 Sailors assigned to the guided ...

USS Donald COOK/

Les Russes ont très tôt perçu que ce nouveau moyen de communication était aussi une vulnérabilité. Ils n’ont jamais perdu de vue cet aspect et ont donc toujours développé de fortes capacités en guerre électronique tout au long de leur histoire. Bien que ce constat ait pu être partagé par d’autres armées, ils restent en avance dans ce domaine.

 

Source et informations détaillées : //cf2r.org/ OLIVIER DUJARDIN/ Juin 2020

 

https://cf2r.org/rta/guerre-electronique-la-suprematie-russe/

 

Russia's Fake “Electronic Bomb” - DFRLab - Medium

 

————————————-

 

How Syria is becoming a test bed for high-tech weapons of ...

 

11 – Electronique avancée : Les moyens de guerre électronique russes capables de «neutraliser des satellites» américains

 

Le large éventail des moyens de guerre électronique dont s’est dotée la Russie lui permet d’influer sur le déroulement des combats et de se protéger même dans l’espace, selon l’expert militaire Alekseï Léonkov. La Russie s’est assurée le leadership dans le domaine des moyens de lutte électronique et est en mesure de tourner à son avantage un combat en cas d’attaque, même dans l’espace, a expliqué à Sputnik l’expert militaire Alekseï Léonkov.

 

«Les armées occidentales estimaient jusqu’à ces derniers temps qu’il n’y avait aucun sens à développer les forces de combat électronique. D’où leur retard difficile à rattraper et la percée des systèmes russes n’ayant pas, de fait, d’analogues au monde», a-t-il signalé.

 

Irak: 1er face-à-face Patriot US/CGRI!

 

_ Protection et leurres

Il a fait savoir que les systèmes d’action locale mis en exploitation dans l’armée russe servaient à protéger les aéronefs, les navires et les forces vives dans un espace limité. «Ces systèmes neutralisent les détonateurs et les moyens de reconnaissance ennemis. Ils leurrent les ogives autoguidées et les systèmes d’interception qui commandent les drones. Plus encore, ils impactent des engins spatiaux», a indiqué l’expert.

 

Russia's Electronic Warfare Capabilities to 2025: Challenging NATO ...

 

_ Les systèmes suivis de près par les États-Unis

Selon lui, l’importance des moyens de guerre électronique ira croissant ces prochaines années en raison du plus grand rôle joué par les technologies informatiques dans la gestion des troupes et des armements. «La DAPRA [Agence pour les projets de recherche avancée de défense du département de la Défense des États-Unis] estime que les systèmes russes de guerre électronique représentent la principale menace pour les engins spatiaux et que cette menace va grandir», a conclu l’expert.

 

Source : //fr.sputniknews.com/ 15.04.2020/

 

https://fr.sputniknews.com/russie/202004151043565036-les-moyens-de-guerre-electronique-russes-capables-de-neutraliser-des-satellites-americains/

 

NASA to pay Russia $90 million for a Soyuz seat on a crew launch ...

 

————————————-

 

NASA to open International Space Station to tourists from 2020 ...

 

 

Be the first to comment on "DEFENSE ET SECURITE/ ELECTRONIQUE/ INTELLIGENCE ARTIFICIELLE : perspectives saisissantes et inquiétantes…"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*