AUTOMOBILES/ POST-CORONAVIRUS : incertitudes stratégiques (délocalisation, relocalisation, restructuration, innovations, ventes)

24 juin 2020 | AUTEUR/MISE EN COHERENCE: | A LA UNE, MONDE/TECHNOLOGIES/ INDUSTRIES, POUR LE DEVELOPPEMENT, RECOMMANDE, STRATEGIES | Aucun commentaire   //   vue(s) 402 fois

 

« Automobile/ Europe/ Coronavirus/ vers une chute record de 25% du marché automobile européen en 2020 : Le marché automobile européen devrait enregistrer en 2020 une chute historique de 25% en raison de la crise sanitaire, ont annoncé mardi les constructeurs, en appelant les Etats à soutenir les ventes pour limiter la casse sociale. Les immatriculations de voitures neuves dans l’Union européenne (donc hors Royaume-Uni) devraient passer de 12,8 millions d’unités en 2019 à 9,6 millions cette année, selon l’Association des constructeurs européens d’automobiles (ACEA). »

 

How coronavirus is accelerating a future with autonomous vehicles ...

 

—————————–

 

Coronavirus : en chute libre, le secteur automobile appelle l'Etat ...

 

1 – Économie/ Coronavirus : les constructeurs automobiles se mettent à la vente en ligne

 

Plusieurs constructeurs comme Peugeot ou Volvo proposent désormais la possibilité de commander et de payer un véhicule en ligne. La crise du coronavirus est-elle en train de rebattre les cartes dans la commercialisation des véhicules ? La fermeture des concessions automobiles dès le début du confinement et l’effondrement du marché automobile, avec le plongeon au mois de mars de 72 % des immatriculations en France par rapport au même mois de l’an passé, poussent les constructeurs à chercher de nouveaux canaux de vente.

 

Coronavirus Pushes Car Dealerships to Evolve - Consumer Reports

 

Plusieurs d’entre eux ont décidé de vendre ou de louer directement leurs véhicules par Internet. Une petite révolution. Auparavant, dans son parcours, l’acheteur avait la possibilité de configurer son véhicule en ligne ou de réserver un nouveau modèle. Mais à chaque fois, la signature du bon d’achat se faisait en concession avec un conseiller. Depuis des années, les constructeurs aimaient à répéter que l’achat d’un véhicule comporte une dimension physique.

 

Bref qu’il faut le toucher, faire le tour pour l’adopter avant de signer le chèque ou prendre un crédit. Pour tenter de répondre à la crise, Volvo a décidé dans sept pays européens dont la France qui représentent 60 % des ventes de la marque de lancer la commercialisation et la location directement en ligne de plusieurs de ces voitures.

 

Marché automobile français : la casse du siècle

 

_ Achat sans apport, configuration du véhicule…

Via le service « Volvo vient à vous », cette offre proposera dans un premier temps trois modèles dans chaque pays. En France, ce sera donc le trio XC40, XC60 et XC90 qui sera disponible à la commande en ligne. Petit bonus : compte tenu du climat économique, Volvo offre la possibilité aux clients d’acheter sans apport. Une fois la demande du client effectuée en ligne, le concessionnaire choisi prendra contact avec le client pour finaliser la demande.

 

« Nous souhaitons donner aux clients l’option de se procurer une nouvelle Volvo qui leur convient sans avoir à attendre que la pandémie se termine, explique Lex Kerssemakers, directeur monde des opérations commerciales. Notre équipe de vente en ligne a développé un outil formidable et nous sommes conscients que commander une voiture est un engagement important, surtout en ce moment, c’est pourquoi nous proposons des options de financement supplémentaires à nos clients. »

 

Le Groupe PSA propose ses offres de financement sur ses sites de ...

 

PSA qui proposait déjà depuis 2017 ce type de service vient d’ajouter de nouvelles fonctionnalités sur les sites de ses marques pour en faire un package complet. Par exemple, le site DS Commande en ligne, permet de configurer son véhicule, de voir le montant de reprise de son ancienne voiture, de voir les offres de financement puis de finaliser son bon de commande avant de pouvoir être livré à l’endroit de son choix.

 

« Aujourd’hui tous les clients engagent leur parcours sur Internet et certains souhaitent effectuer l’ensemble de ce parcours en ligne. En complétant leur offre, les marques du Groupe PSA répondent donc directement à l’attente des clients, souhaitant une mobilité simple, rapide mais sans aucun compromis sur la qualité de service », a expliqué Thierry Koskas, Directeur Ventes du groupe PSA.

 

Source : www.leparisien.fr/ Par Le Parisien/ Le 27 avril 2020/

 

https://www.leparisien.fr/economie/coronavirus-les-constructeurs-automobiles-se-mettent-a-la-vente-en-ligne-27-04-2020-8306508.php/

 

Coronavirus : l'industrie automobile a les yeux rivés sur la Chine ...

 

—————————–

 

Le plan automobile de Macron, un "pacte" qu'il rêve d'élargir à d ...

 

2 – France/ Economie/ Plan automobile : les mesures d’Emmanuel Macron pour le secteur

 

Analyse Emmanuel Macron a présenté mardi 26 mai depuis une usine Valeo du Pas-de-Calais un plan de soutien à la filière automobile sinistrée par la crise sanitaire liée au coronavirus. Il prévoit des primes à l’achat ou à la conversion qui favorisent les véhicules électriques. L’exécutif a finalement hâté son calendrier, alors que Bercy avait envisagé, il y a deux semaines, d’annoncer les mesures de relance du secteur automobile en septembre, le temps de poser un « diagnostic ». Cette phase s’est faite en accéléré car le secteur est franchement malade, les estimations faisant état d’une baisse de 20 à 30 % du marché mondial en 2020.

 

Soutien au secteur automobile : Macron mise sur les véhicules propres

 

Le Président de la République s’est chargé de donner lui-même les remèdes pour une guérison évaluée à près de 8 milliards d’euros, via des mesures de relance immédiate des ventes, et des projets de plus long terme devant aider à la consolidation de la filière.

 

COP26, Mondial de l'automobile, Global Industrie, Hannover Messe ...

 

_ Un million de véhicules propres à produire en France en 2025

Mardi 26 mai au matin, Emmanuel Macron a reçu à l’Élysée les acteurs de la filière (représentants des constructeurs, équipementiers, organisations professionnelles et syndicales). Il a rappelé que les entreprises de la filière avaient bénéficié de 300 millions d’euros de prêts garantis par l’État (en dehors du seul prêt garanti de 5 milliards pour Renault) et que le chômage partiel avait bénéficié à près de 250 000 salariés, répartis sur près de 1 500 sites.

 

L’après-midi, il s’est rendu à Étaples (Pas-de-Calais), où il a visité une usine de Valeo. L’équipementier tricolore figure parmi les leaders de l’électrification des véhicules. Et pourrait bénéficier d’une relance qui souhaite accroître le verdissement du parc automobile, avec le projet de produire, en France, un million de véhicules électriques ou hybrides à l’horizon 2025.

 

Autolib' : Bolloré réclame 40 millions d'euros par an aux ...

 

_ Une relance centrée sur l’électrification

Pour augmenter les ventes de véhicules électriques, la prime à l’achat par un particulier d’un véhicule électrique passe de 6 000 à 7 000 €. Les entreprises verront le bonus passer de 3 000 à 5 000 €. Les achats de véhicules hybrides rechargeables, dont l’autonomie est supérieure à 50 kilomètres (la condition pour que l’usage soit réellement différent) bénéficieront eux d’un nouveau bonus, de 2 000 €. Ces mesures iront du 1er juin jusqu’à la fin de l’année.

 

La prime à la conversion, qui a connu un grand succès, va être simplifiée : sous condition de ressources des ménages (18 000 € de revenu fiscal par ménage), la prime sera de 3 000 € pour les véhicules thermiques et 5 000 pour les véhicules électriques. L’éligibilité de la mise au rebut des véhicules est étendue à ceux datant d’avant 2010 pour ceux roulant à l’essence et avant 2011 pour les véhicules diesel. Les constructeurs prendront leur part dans le soutien à apporter aux ménages aux revenus très modestes.

 

L’installation des bornes électriques est revue à la hausse, avec l’objectif d’en déployer 100 000 d’ici à la fin 2021 (soit un an plus tôt que prévu), grâce à un fonds de mutualisation destiné aux copropriétés pour le financement. Enfin, un véhicule « rétrofité », c’est-à-dire converti du thermique à l’électrique, devient éligible à la prime à la conversion.

 

Automobile : les ventes en France chutent de 30% en mars 2020

 

_ Le soutien par l’État

Outre cette relance par la demande, Bercy apporte directement son soutien à la filière. Dès 2020, l’État va débloquer 200 millions d’euros, sous la forme de subventions, pour aider les entreprises à investir dans la modernisation de leurs usines, grâce à l’automatisation et la numérisation. Un second volet de l’aide publique mobilisera 600 millions d’euros sous la forme d’un fonds d’investissement en fonds propres.

 

PSA et Renault se sont engagés à abonder ce fonds pour aider la croissance et à la diversification de la filière. L’argent servira notamment à aider les entreprises de taille intermédiaire (ETI) à devenir plus internationales et à accompagner celles connaissant des problèmes de solvabilité. « Un fonds inspiré d’Avenir Automobile opéré par Bpifrance et qui a déjà eu des succès », fait remarquer un conseiller de Bercy. Enfin, l’État compte accroître son soutien à la recherche et développement.

 

Voiture électrique : comment bien les conduire ?

 

_ Investir dans les batteries

Ces différents volets s’ajoutent aux 690 millions d’euros déjà apportés dans le cadre du projet européen de l’Alliance des batteries, à la fondation duquel se trouvait le Groupe PSA, Total, et que rejoint maintenant Renault. Le projet consiste, pour le moment, à continuer d’investir en vue de produire des batteries lithium-ion de nouvelle génération à partir de 2023. Un site est prévu en Allemagne et deux en France : Nersac (Charente) et Douvrin (Pas-de-Calais). « C’est un engagement majeur, pour les constructeurs, de produire en France des véhicules électriques qui le sont pour le moment en Asie », fait-on remarquer à Bercy.

 

Source : www.la-croix.com/ Romain Subtil, le 26/05/2020/ Modifié le 26/05/2020/

 

https://www.la-croix.com/Economie/France/Plan-automobile-mesures-dEmmanuel-Macron-secteur-2020-05-26-1201096097/

 

Faut-il relancer le marché automobile par une prime à la casse ?

 

—————————–

 

China Car Sales Drop a Record 80% as Virus Adds to Industry Woes ...

 

3 – Chine/Coronavirus/Automobile : en Chine, les habitudes d’achat auto ont évolué

 

Comme le souligne une étude Ipsos, les habitudes de consommation des chinois en matière d’automobile ont évolué avec le Coronavirus. Si la grande majorité de l’Europe est actuellement confinée, en raison d’une épidémie de Coronavirus qui fait toujours rage à travers le monde, la Chine commence de son côté à reprendre vie.

 

Covid-19 in Spain: Unreliability of new tests delays effort to ...

 

Alors que les usines redémarrent tout doucement, notamment chez PSA, les Chinois reprennent quant à eux les habitudes et se remettent donc logiquement à consommer, alors que l’industrie automobile repart lentement. Mais cet épisode de Covid-19, qui est encore loin de se terminer pour de nombreux pays encore gravement touchés a laissé une importante trace dans le marché automobile, et a considérablement modifié les habitudes des habitants de l’Empire du Milieu. C’est en effet ce qui ressort d’une étude menée par l’institut Ipsos, relayée par nos confères de l’Argus.

 

A New Era of Refined Sales and Services, Geely Auto Opens 149 New ...

 

Selon l’enquête, l’épidémie de Coronavirus aurait eu un impact étonnement positif sur les ventes de voitures neuves en Chine, puisque 72 % des habitants de régions les plus touchées et ne possédant pas de véhicule voudraient en acquérir un. Par ailleurs, 66 % d’entre eux aimeraient le faire dans les six mois à venir. Cette volonté s’explique notamment par une peur d’être à nouveau contaminé par un virus pour 77 % des futurs acheteurs.

 

Par ailleurs, la moitié souhaite également pouvoir s’affranchir des transports en commun, désormais jugés peu sûrs, tandis que 48 % affirment avoir besoin de plus liberté. Par ailleurs, pour 4 % des sondés, le prix des voitures neuves devrait baisser à cause de la crise, de quoi les convaincre de sauter le pas.

 

Coronavirus Crushing China Car Sales in February ...

 

_ Des services en ligne plébiscités

Par ailleurs, et outre la volonté de plus en plus de Chinois de s’offrir une voiture, les modes d’achat ont également considérablement évolué. Et pour cause, 42 % des futurs acheteurs se disent désormais intéressés par l’achat de véhicules en ligne, alors que 79 % des sondés privilégient les salles d’exposition et boutiques virtuelles. Les futurs acheteurs sont également intéressés l’affichage des voitures en réalité virtuelle (57%) , les vidéos en live (43 %), les courtes vidéos (38 %) et les articles, longues vidéos et photos (36 %).

 

Par ailleurs, le choix des options a également été impacté par l’épidémie de Covid-19, puisque 51 % des sondés souhaitent opter pour un système de climatisation avec filtre anti-germes ou un intérieur avec des matériaux antibactérien (49%).

 

Source : www.auto-moto.com/ PUBLIÉ LE 4 MAI 2020/ MIS À JOUR LE 4 MAI 2020/ PAR MARIE LIZAK

 

https://www.auto-moto.com/actualite/societe/coronavirus-chine-habitudes-dachat-auto-ont-evolue-239565.html

 

COVID-19 | DriveTLV

 

—————————–

 

China carmakers cry for help | The Star

 

4 – Chine/Coronavirus/Automobile : la production automobile repart en Chine

 

Après des mois d’arrêt dû à l’épidémie de Coronavirus, la production automobile commence à redémarrer tout doucement en Chine. C’est une nouvelle qui fait du bien, alors que l’Europe est toujours en quarantaine, et désormais l’un des continents les plus touchés par l’épidémie de Coronavirus qui fait rage.

 

Auto industry: China gives money to car buyers to boost sales ...

 

Si toute l’économie est aujourd’hui à l’arrêt, et ce pour une durée indéterminée, en Chine en revanche, là où tout a commencé il y a un peu plus de trois mois, celle-ci commence justement tout juste à repartir. Après deux mois de confinement, les villes autrefois les plus frappées se réveillent à nouveau, et les usines reprennent leur rythme, notamment à Wuhan, capitale de la pandémie. Si la levée du confinement reste partielle, la production automobile est quant à elle repartie, afin de limiter les dégâts et de ne pas empirer encore un peu la crise économique qui se prépare.

 

Actuellement, ce sont donc 95 % des entreprises qui auraient repris leur activités, alors que 60 % des PME ont été en mesure de rouvrir leurs portes et de travailler à nouveau. Les usines de pièces automobiles tournent désormais à plein régime, comme l’a annoncé le vice-ministre chinois de l’industrie et des technologies de l’information, Xin Guobin à nos confères d’Entreprendre. « Grâce aux efforts conjoints de tous, la reprise de la production dans l’industrie automobile chinoise progresse de manière ordonnée, ce qui a joué un rôle important dans la stabilisation de la chaîne d’approvisionnement mondiale ».

 

Danger! L'épidémie du virus chinois va-t-elle tuer l'industrie ...

 

_ Renault et PSA en première ligne

Outre les usines de pièces détachées, les sites de productions de véhicules ont eux aussi redémarré, et notamment ceux de PSA et Renault. Le groupe dirigé par Carlos Tavares a en effet repris son activité en Chine il y a quelques jours, avec une usine sur les trois et une production des Peugeot 2008 et Citroën C3-XR très ralentie. De son côté, Renault, via la co-entreprise DRAC a quant à lui pu rouvrir ses usines chinoises le 30 mars dernier, alors qu’elle avait été mise à l’arrêt en janvier dernier.

 

Par ailleurs, l’usine de Busan, en Corée du sud est elle aussi en train de se remettre à tourner. Pour rappel, ce site réalise l’assemblage de nombreux modèles de Renault Samsung Motor, tels que les SM3, SM6 et SM7, ainsi que les Renault Twizy et autres Koleos.

 

Source : www.auto-moto.com/ PUBLIÉ LE 1 AVRIL 2020/ MIS À JOUR LE 1 AVRIL 2020/ PAR MARIE LIZAK

 

https://www.auto-moto.com/actualite/business/coronavirus-production-auto-repart-chine-236956.html/

 

Auto Industry Cautious as China Starts 2020 With Forecast of a 2 ...

 

—————————–

 

Time to buy a car? Industry hopes for coronavirus silver lining ...

 

5 – Europe/ Coronavirus/ Automobile : vers une chute record de 25% du marché automobile européen en 2020

 

Le marché automobile européen devrait enregistrer en 2020 une chute historique de 25% en raison de la crise sanitaire, ont annoncé mardi les constructeurs, en appelant les Etats à soutenir les ventes pour limiter la casse sociale. Les immatriculations de voitures neuves dans l’Union européenne (donc hors Royaume-Uni) devraient passer de 12,8 millions d’unités en 2019 à 9,6 millions cette année, selon l’Association des constructeurs européens d’automobiles (ACEA).

 

Global automobile supply chains to survive despite COVID-19 ...

 

L’organisation, qui regroupe 16 constructeurs actifs en Europe, en a profité pour appeler à l’aide les gouvernements européens. “Nous appelons au soutien politique et économique nécessaire – à la fois au niveau de l’Union européenne et des Etats membres – pour limiter les dégâts sur la production et l’emploi”, a déclaré Eric-Mark Huitema, directeur général de l’ACEA, cité dans le communiqué.

 

La chute de 25% cette année intervient après six années consécutives de croissance, alors que le marché était proche des ses plus hauts niveaux. Si une baisse était déjà anticipée en début d’année, son ampleur a été radicalement revue à la hausse en raison de la pandémie de Covid-19 qui a paralysé le commerce et les usines automobiles au printemps. En janvier, l’ACEA tablait seulement sur un recul de 2%. Pour relancer les ventes, les constructeurs espèrent notamment la mise en œuvre de primes à la casse pour les anciens véhicules mis au rebut et de bonus à l’achat, dans les pays qui ne l’ont pas encore fait.

 

L’Allemagne, l’Espagne et la France ont déjà adopté des plans d’aide massifs, en ciblant les véhicules les moins polluants dans le cadre d’une “relance verte”. Le gouvernement allemand a par exemple doublé l’aide à l’achat de véhicules électriques, de 3.000 à 6.000 euros, tandis que les aides françaises ont été notamment élargies aux véhicules hybrides rechargeables.

 

Coronavirus: le marché automobile européen chute de 55% en mars

 

– Série de plans sociaux –

Mais le soutien à l’automobile est controversé alors que l’image et la crédibilité du secteur souffrent toujours du scandale des moteurs diesel truqués qui avait éclaté en 2015. De nombreux pays se sont pour l’instant abstenus. Selon une source proche des discussions à l’ACEA, l’appel lancé mardi vise en particulier l’Italie, patrie de Fiat, où les discussions sur un plan de relance traînent en longueur, ainsi que les pays d’Europe centrale, qui accueillent de nombreuses usines d’assemblage.

 

Quelques 13,8 millions d’Européens travaillent directement ou indirectement pour l’industrie automobile, soit 6,1% de l’emploi dans l’UE, selon l’ACEA. Or, les plans sociaux se sont succédé ces dernières semaines. En Allemagne, le champion du haut de gamme BMW a annoncé la suppression de 6.000 emplois cette année. La puissante industrie automobile allemande devrait voir sa production chuter à son plus bas niveau depuis 44 ans, à 3,4 millions de véhicules, ce qui pourrait entraîner la disparition de 100.000 emplois, selon l’expert allemand Ferdinand Dudenhöffer, directeur du Center Automotive Research (Car).

 

Jaguar Land Rover va fabriquer des véhicules électriques au ...

 

Au Royaume-Uni, qui dépend fortement du marché européen malgré le Brexit, plus de 6.000 suppressions de postes ont déjà été annoncées depuis le début de la crise, chez Jaguar Land Rover, Aston Martin et Bentley, notamment. Les industriels britanniques craignent de perdre un emploi sur six dans le secteur, soit environ 25.000 postes. Renault a annoncé fin mai la suppression de 15.000 emplois dans le monde, dont 4.600 en France, tandis que son partenaire Nissan doit fermer une usine employant 3.000 personnes à Barcelone (Espagne).

 

A fin mai, le marché automobile européen était en chute de 41,5% comparé aux cinq premiers mois de l’année dernière. La prévision 2020 “représente le plus faible volume de ventes de voitures neuves depuis 2013, un point bas qui avait alors été atteint après six années de baisse dans le sillage de la crise financière de 2008-09”, mais en pourcentage cette chute est “la plus forte jamais connue par le secteur automobile en Europe”, a souligné l’ACEA.

 

Source : www.rti.ci/ 23/06/2020/ AFP/ Publié 23/06/2020/

 

https://www.rti.ci/info/international/27238/vers-une-chute-record-de-25-du-marche-automobile-europeen-en-2020/

 

Le coronavirus commence à frapper l'automobile en Europe, après la ...

 

—————————–

 

2019 GMC Sierra Regular Cabs Are Middle Eastern Only | GM Authority

 

6 – Automobile : Le coronavirus fait tanguer les ventes de voitures aux Etats-Unis

 

Les constructeurs automobiles ont annoncé mercredi des chutes de ventes de voitures neuves au premier trimestre aux Etats-Unis d’une ampleur plus vue depuis la crise financière, une déconvenue attribuée au nouveau coronavirus qui paralyse l’activité économique depuis mars. Des membres du “Big Three” de Detroit à Toyota en passant par Volkswagen, le bulletin de santé du secteur est alarmant car les usines sont à l’arrêt et les consommateurs sont chez eux par respect des mesures de confinement ou parce qu’ils ont perdu leur emploi.

 

What Cars & Trucks GM Exports From Mexico To U.S. And Canada | GM ...

 

Les nouvelles immatriculations de General Motors (GM) ont baissé d’environ 7% sur les trois premiers mois de l’année par rapport à la même période l’an dernier, à 618.335 automobiles. Le recul a été de 10,4%, à 446.768 unités, pour FCA US, ex-Chrysler ont indiqué les constructeurs dans des communiqués distincts. Dans les deux cas, la baisse est plus importante que prévu: le cabinet spécialisé Edmunds.com anticipait un recul de seulement 4,3% pour GM et de 7,1% pour FCA US. “L’industrie a fait face à un déclin important en mars dû à l’épidémie de Covid-19”, a expliqué GM, parlant de “temps incertains”. Fiat Chrysler, propriétaire des marques Jeep et RAM, souligne pour sa part avoir observé deux courbes.

 

Il y a d’abord eu une hausse solide des ventes en janvier et en février, soit une période au cours de laquelle très peu de cas de coronavirus s’étaient déclarés aux Etats-Unis, détaille le groupe. Ensuite, un effondrement des ventes en mars, mois marqué par des annonces de mesures de confinement aux Etats-Unis pour endiguer la propagation de la maladie causée par le nouveau coronavirus, qui a déjà fait des milliers de morts à travers le globe. Ford doit publier son bilan trimestriel jeudi.

 

Global carmakers to invest at least $90 billion in electric ...

 

_ Le pire est à venir

C’est aussi la débandade chez les constructeurs étrangers présents sur le marché américain. Le nippon Toyota, troisième groupe automobile local en parts de marché, a vu ses ventes trimestrielles diminuer de 8,8%, à 495.747 unités. La chute est inédite sur le seul mois de mars, de l’ordre de 36,9%. Les dégâts sont plus importants chez Nissan, dont les ventes trimestrielles ont plongé de 29,6%, à 257.606 voitures, tandis que Volkswagen a vu ses nouvelles immatriculations reculer de 13%, à 75.075 exemplaires. Le marasme n’épargne pas le haut de gamme: les ventes de Porsche sont en déclin de 20,2% et celles de Mercedes-Benz de 50%.

 

“Le monde a été chamboulé et malheureusement l’industrie automobile n’est pas immunisée contre les dégâts économiques sans précédent causés par la pandémie”, relève Jessica Caldwell, experte chez Edmunds.com. Dans l’ensemble, les ventes des trois premiers mois de l’année devraient être les plus faibles d’un premier trimestre depuis 2012, anticipe Edmunds.com. Les chiffres officiels, publiés par le cabinet Autodata, devraient tomber jeudi.

 

La situation pour le secteur automobile, qui a connu des années de ventes record depuis 2014, va continuer à se dégrader dans les prochains mois, s’accordent les experts. Les constructeurs américains ont fermé leurs usines aux Etats-Unis, au Canada et au Mexique. Or les stocks sont en train de diminuer. Fin mars, les inventaires de GM n’étaient que de 668.443 unités, en baisse de 18% comparé à il y a un an.

 

Two Ford plants missing from list for reopening week of May 18

 

Les cortèges de licenciements et annonces de mesures de chômage technique, auxquels s’ajoutent les incertitudes sur un retour à la normale, sont en outre de nature à dissuader les consommateurs d’effectuer de gros achats. La plupart des concessionnaires ont par ailleurs fermé. Le mois d'”avril va connaître probablement un déclin historique (en termes de ventes), principalement à cause d’une perte de confiance des consommateurs et d’une hausse substantielle du chômage”, estime Charlie Chesbrough, économiste en charge des questions automobiles chez Cox Automotive.

 

“Cette tendance devrait probablement s’étaler à l’été. C’est donc au deuxième trimestre qu’on va véritablement mesurer l’impact du Covid-19 sur l’économie et l’industrie automobile”, ajoute-t-il. Pour limiter la casse, les groupes automobiles et des concessionnaires proposent aux consommateurs d’acheter leurs voitures en ligne et offrent des crédits auto à taux zéro et allongent les échéances de remboursement.

 

Source : www.zonebourse.com/ afp/rp/ 01/04/2020/ New York (awp/afp)

 

https://www.zonebourse.com/FIAT-CHRYSLER-AUTOMOBILES-18191992/actualite/Le-coronavirus-fait-tanguer-les-ventes-de-voitures-aux-Etats-Unis-30290967/

 

22 Best Cars From American Brands | U.S. News & World Report

 

—————————–

 

La Corée du Sud contre l'épidémie avec un dépistage de masse et de ...

 

7 – L’innovation pour freiner la propagation du Covid-19

 

Face à l’augmentation des cas positifs dans le monde, des initiatives de particuliers et d’entreprises se multiplient. Caroline Sommer ne se doutait pas qu’elle devrait un jour lutter contre une épidémie.

 

Ensemble contre la COVID-19 | SIDIIEF

 

Un équipementier automobile devrait, en effet, livrer dans les prochains jours 50 appareils inventés par cette doctorante à l’université de Marbourg, à l’ouest de l’Allemagne : “L’idée était de concevoir des appareils simples, pas seulement pour des pays techniquement bien équipés, comme le cas de l’Allemagne, mais aussi pour des pays d’Amérique latine ou du continent africain”, indique la physicienne de 25 ans. Caroline Sommer s’est associée à un chercheur mexicain et à une quarantaine d’autres physiciens et scientifiques.

 

Coronavirus: Mercedes F1 to make breathing aid - BBC News

 

_ Appel de l’OMS

Dimanche (01.03.20), l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a incité les pays du monde entier à s’équiper d’appareils respiratoires. L’une des deux inventions de Caroline Sommer et le reste de l’équipe est une modification de l’appareil traitant par exemple l’apnée du sommeil, le Continuous Positive Airway Pressure (CPAP). L’invention de la doctorante n’est pas un appareil respiratoire professionnel mais il pourrait contrôler la quantité d’oxygène qui arrive dans le sang et servirait aussi pour des patients convalescents, permettant ainsi de libérer les machines pour les cas plus graves de Covid-19.

 

Mais Caroline Sommer et les autres experts ne se sont pas arrêtés là. Ils ont inventé une sorte de “sacoche à respiration”, “Ambu Bags” en anglais, qui peut être utilisée pour les premiers soins aux personnes infectées. Le dispositif est composé d’un masque placé sur le visage du patient et d’une sacoche compressible destinée à faciliter la respiration du malade.

 

Sobre el uso de la robótica y la inteligencia artificial (IA) en ...

 

_ L’innovation des entreprises

Vendredi (27.03.20), deux entreprises américaines ont annoncé qu’elles allaient fabriquer des respirateurs artificiels, après en avoir reçu l’injonction du président Donald Trump. Et puis, certaines entreprises ont abandonné leur activité principale pour se lancer dans la fabrication de matériels pour lutter contre le virus. Le fabricant automobile Volkswagen prévoit ainsi de transformer l’une de ses usines pour la fabrication de masques. Un créateur berlinois de vêtements de mariée, Bianco Evento, a même annoncé qu’il vendra à l’avenir des vêtements de protection et des masques.  

 

D’autres entreprises se sont aussi mobilisées face au manque de désinfectants. A Cologne, le Klosterfrau Healthcare va faire don de 100.000 litres de produits désinfectants au Land de Rhénanie du Nord-Westphalie. 150.000 premières bouteilles sur 500.000 de gel hydroalcoolique devraient aussi être livrées.

 

Source : www.dw.com/fr/ Date 30.03.2020/ Auteur Reliou Koubakin

 

https://www.dw.com/fr/linnovation-pour-freiner-la-propagation-du-covid-19/a-52961875/

 

How innovation could boost car companies hit by coronavirus ...

 

—————————–

 

CES 2020 de Las Vegas : les innovations automobiles dévoilées ...

 

8 – CES 2020/ LAS VEGAS : retour sur les innovations automobiles

 

_ LE CES : C’est quoi ?

Depuis près de 50 ans, le Customer Electronic Show, plus communément appelé le CES sert de terrain d’expérimentation pour les innovations technologiques. C’est dans ce salon qui fait la une des journaux du monde entier que sont présentés les produits qui intègreront le marché au cours des prochaines années. Du 07 au 10 janvier 2020, TV, audio, smartphone, véhicules, voitures autonomes ou encore objets connectés, innovations au autres gadgets insolites ont été présentés au grand public.

 

CES de Las Vegas 2020. Les six tendances marquantes du salon de la ...

 

_ Retour sur les innovations automobiles du CES 2020

Cette année encore, le CES a présenté les dernières innovations technologiques qui pourraient être disponibles dans les voitures de demain. A l’issu du CES, 5 innovations technologiques ont attiré l’attention des journalistes.

 

Le pare-soleil en voiture devient transparent grâce aux LCD ...

 

  1. Le pare-soleil transparent Bosch

Certaines pièces auto n’ont pas évolué depuis leur création. C’est le cas par exemple du pare-soleil Bosch. C’est pourquoi, l’équipementier Bosch cherche à faire évoluer cette pièce auto en proposant un pare-soleil transparent composé d’un écran LCD transparent qui replace le pare-soleil traditionnel et d’une caméra embarquée pour suivre les rayons du soleil sur le visage du conducteur, et ainsi assombrir certaines parties de l’écran. Environ 90% du pare-soleil resterait alors transparent pour avoir une meilleure visibilité Il faudra attendre les prochains mois pour suivre cette évolution.

 

Amazon at CES 2019

 

  1. Amazon Alexa

Les marques Lamborghini et Rivian ont annoncé l’intégration de l’application Amazon Alexa dans leurs véhicules. Ainsi, vous pourrez demander à Alexa d’augmenter ou de diminuer la température intérieure de la voiture, de lire de la musique, de donner la météo, le trafic et d’autres informations en temps réel. 

 

BMW Group au CES 2020 – Autoalgerie.com

 

  1. Le siège BMW ZeroG

BMW a présenté ZeroG Lounger. Ce siège, en plus d’être confortable, s’incline de 40 à 60°. Le siège est aussi super sécuritaire puisqu’il intègre une ceinture de sécurité et un airbag. BMW a ajouté un écran intégré à la garniture de pavillon afin que le passager puisse visionner des vidéos, ou même suivre le trajet du véhicule.

 

La fin des haut-parleurs dans nos autos ? - Photo #3 - L'argus

 

  1. Système audio Sennheiser et Continental

A l’avenir, vous n’aurez plus besoin de hauts parleurs pour écouter de la musique en voiture. L’équipementier Continental, en partenariat avec Sennheiser a présenté un nouveau système de sonorisation de voiture qui peut émettre le son à partir de différentes surfaces automobiles comme le tableau de bord, les montants, les panneaux de portes et même le pavillon du véhicule.

 

CES 2020: Byton shows the “production ready” M-Byte | Article ...

 

  1. Le tableau de bord Byton

Ce tableau de bord, présenté lors du salon de Francfort en septembre dernier est composé d’un très grand écran. Viacom CBS, AccuWeather, Aiqudo et d’autres sociétés apporteront leurs contenus et leurs services sur la M-Byte de Byton lorsqu’elle sera mise en vente en 2021.

 

Source : www.manouvellevoiture.com/ 15 janvier 2020

 

https://www.manouvellevoiture.com/blog/ces-2020.html/

 

Au CES de Las Vegas, la foire aux innovations de Valeo

 

—————————–

 

Dix images marquantes du CES 2020 - Technos et Innovations

 

9 – INNOVATIONS AU CES 2020 : L’AUTOMOBILE LABORATOIRE DE LA HIGH TECH 

 

Le CES, salon mondial incontournable des nouvelles technologies, offre depuis le 7 janvier 2020 son lot de révélations. Et comme chaque année à Las Vegas, l’automobile a montré de quoi elle sera bientôt capable. De quoi intéresser les gestionnaires de flotte anticipant les tendances.

 

Cool Cars & Gadgets Unveiled at CES 2020 - In Pictures - Photogallery

 

_ CES 2020 : L’AUTOMOBILE ENTRE RÊVES ET RÉALITÉ

Véhicules électriques, autonomes, LED… ces évolutions forment assurément l’avenir proche de l’automobile. Pourtant, les présentations des constructeurs et équipementiers lors du CES (Consumer Electronic Show) ont montré à quel point il est possible d’aller toujours plus loin.

 

CES 2020 : toutes les nouveautés en matière de mobilité - 01Drive ...

 

_ CES

Plusieurs « concept car », laboratoires de technologies, marquent les esprits. C’est le cas de l’AVTR, présentée par Mercedes-Benz et inspirée du film Avatar de James Cameron. Derrière son design de sportive diabolique et organique, ce modèle préfigure l’avenir des véhicules autonomes. L’AVTR possède par exemple des roues « sphériques » lui permettant de rouler en biais et des écailles biométriques pour communiquer avec d’autres véhicules.

 

Incredible car & bike tech unveiling at CES 2020: 'Shape-shifting ...

 

_ TOUJOURS PLUS D’INNOVATIONS DANS LA RECHERCHE DE VÉHICULES PROPRES

D’autres, comme Sony, qui s’essaie à l’automobile, misent sur des véhicules plus proches de ceux circulant déjà dans nos rues. L’électrique et le multimédia, avec un immense écran sur le tableau de bord et un système audio à 360°, ont la part belle. De son côté, Toyota a présenté son projet de ville écologique. Située au Japon, Woven City a pour ambition d’accompagner les ingénieurs dans leurs recherches afin d’améliorer les véhicules propres et autonomes. Elle aura aussi vocation à accueillir des habitants dans un univers poussant l’écologie à son paroxysme : alimentation avec panneaux solaires et piles à combustible, constructions uniquement en bois et habitations connectées…

 

CES 2020 | NXP

 

_ L’INNOVATION TECHNOLOGIQUE AU SERVICE DE LA SÉCURITÉ ROUTIÈRE

En tant que gestionnaire d’un parc de véhicules, de nouveaux outils et équipements vous serviront demain à améliorer la sécurité de vos collaborateurs. C’est le cas par exemple d’un écran sur le pare-brise permettant d’éviter l’éblouissement, d’un rétroviseur amélioré à l’aide de caméras à l’arrière, du perfectionnement des capteurs destinés aux véhicules autonomes ou encore des logiciels de contrôle de direction ou suspension…

Autant de technologies qui pourraient faire baisser l’accidentologie et donc les coûts des flottes de véhicules d’entreprise.

 

Source : www.total-fleet.fr/ Par Antoine/ Publié le 09/01/2020/ Mis à jour le 09/01/2020 /

 

https://www.total-fleet.fr/actus-conseils/mobilite-innovations/CES-2020-innovation-automobile/

 

CES 2020 : quelles innovations attendre de cette édition ?

 

—————————–

 

Nvidia and Mercedes to roll out software-defined autonomous ...

 

10 – Automobile/Innovations : Mercedes s’associe à Nvidia pour développer des véhicules autonomes nouvelle génération d’ici 2024

 

Mercedes s’associe à Nvidia. Un partenariat inédit dans l’auto, tiré par le développement des véhicules autonomes. Le constructeur de voitures premium s’associe au spécialiste des processeurs pour l’intelligence artificielle pour concevoir des véhicules autonomes de nouvelle génération avec une architecture logicielle unique dès 2024.

 

« C’est la première fois qu’une telle collaboration voit le jour dans le secteur du transport ! » Quelques jours seulement après la suspension de son partenariat avec BMW dans le déploiement de véhicules autonomes, Mercedes-Benz annonce, en grande pompe ce 23 juin, sa coopération avec l’un des leaders des processeurs graphiques et de l’informatique embarquée, Nvidia. L’objectif de ce duo  – inédit, comme l’a souligné Jensen Huang, PDG de Nvidia : développer un système informatique embarqué, basé sur Nvidia Drive, qui sera installé sur tous les véhicule de la marque Mercedes-Benz à partir de 2024.

 

Mercedes-Benz and NVIDIA: | Daimler > Innovation > Product ...

 

Ce système informatique sur puce (System on chip, ou SoC), appelé Nvidia Orin, est basé sur l’architecture de supercalculateur Nvidia Ampere, dévoilée en mai dernier. « L’ensemble des fonctions logicielles sera intégrée dans un seul et même système d’exploitation », développé depuis quelques années par Mercedes-Benz, a rappelé Ola Källenius, président du conseil d’administration de Daimler et directeur de Mercedes-Benz Cars.

 

Nvidia et Mercedes-Benz y développeront conjointement des applications automobiles automatisées alimentées grâce à des algorithmes d’intelligence artificielle, supportés par la plate-forme Drive, afin d’atteindre les niveaux 2 et 3 d’autonomie – selon la norme SAE – ainsi que des fonctions de stationnement automatisé jusqu’au niveau 4.

 

Mercedes-Benz, NVIDIA Partner to Build Software-Defined Vehicles ...

 

_ Un système doté de plus de puissance de calcul que nécessaire

Cette centralisation des fonctions d’autonomie à une infrastructure logicielle unique permet de simplifier la maintenance et les mises à jour : « À mesure que la technologie et le cadre réglementaire se développeront, il sera possible de mettre à jour chaque voiture en ligne pour permettre de nouvelles fonctions de conduite automatisée, de sécurité et de confort », peut-on lire dans le communiqué commun des deux groupes. Pour faciliter l’implémentation de ces nouvelles fonctions, « le système sera doté de beaucoup plus de puissance de calcul que les véhicules n’en auront besoin à l’heure de leur sortie », précise Jensen Huang.

 

Interrogé sur le lien entre cette annonce et la fin de la coopération entre les groupes Daimler et BMW, Ola Källenius a préféré appeler celle-ci une « pause » mais a confirmé la relation de cause à effet entre les deux : « Il s’agit d’un problème de calendrier : aujourd’hui, nous avons décidé de nous concentrer plutôt sur la maîtrise de l’ensemble logiciel de nos véhicules nouvelles génération. »

 

Source : www.industrie-techno.com/ KEVIN POIREAULT/ Publié le 24/06/2020/ Automobile, Electronique, NVidia

 

https://www.industrie-techno.com/article/mercedes-s-associe-a-nvidia-pour-developper-des-vehicules-autonomes-nouvelle-generation-d-ici-2024.60991/

 

Nvidia, Intel jaw pro and con of Level 3 vehicle autonomy ...

 

—————————–

 

Artificial Intelligence Agent "Yui" delivers personalised driving ...

Be the first to comment on "AUTOMOBILES/ POST-CORONAVIRUS : incertitudes stratégiques (délocalisation, relocalisation, restructuration, innovations, ventes)"

Leave a comment

Your email address will not be published.