FRANCE/ ECONOMIE/ TECHNOLOGIES : la puissance française peut-elle inspirer les pays africains ?

11 mai 2020 | AUTEUR/MISE EN COHERENCE: | DEFENSE ET SECURITE, MONDE/DEFENSE ET SECURITE | Aucun commentaire   //   vue(s) 438 fois

« France/ Technologie/ Cinq fleurons de l’industrie française porteurs d’emplois : EN POINTE. Aéronautique, automobile, énergie ou même électroménager : les champions du«made in France» exportent et génèrent des emplois. LES CHANTIERS NAVALS DE SAINT-NAZAIRE RESTENT À FLOT. En mai, ils ont mis à l’eau le plus gros paquebot du monde, l’« Harmony of the seas », dont le chantier a duré quatre ans. LES VENTES DE RAFALE S’ENVOLENT. C’était l’une des questions – réconfortantes – du dernier Paris Air Forum: « Pourquoi les armements made in France s’arrachent- ils à l’export »? En 2015, la France a exporté pour 16,9 milliards d’euros de systèmes d’armes. »

1 – LA CONSTRUCTION DE NOUVEAUX RÉACTEURS NUCLÉAIRES N’EST PAS EXCLUE EN FRANCE

Si plusieurs réacteurs nucléaires sont amenés à fermer d’ici 2035, pour respecter la réduction de la part de l’atome de 75% à 50% du mix national prévu dans la loi de transition énergétique, la construction d’autres réacteurs nouvelle génération plus performants et plus sûrs est également envisageable. Interrogé par la presse, mardi 13 février 2018, Emmanuel Macron n’a en effet pas exclu la construction de nouvelles unités de production nucléaire en France, estimant qu’il n’y avait pas de « tabou » sur cette question.

Alors que le nouveau réacteur EPR de Flamanville devrait être lancé d’ici 2019, le Président de la République s’est exprimé mardi 13 février 2018, lors d’une rencontre avec des journalistes à Paris, sur l’avenir de la filière nucléaire française. Or, si l’on pensait les perspectives de la filière limitées compte tenu de la tendance actuelle à la baisse de la production nucléaire, Emmanuel Macron a rappelé que rien n’était arrêté pour les années à venir et que la construction de nouveaux réacteurs nucléaires était encore envisageable sur le territoire national.

Résultat de recherche d'images pour "CONSTRUCTION DE NOUVEAUX RÉACTEURS NUCLÉAIRES N’EST PAS EXCLUE EN FRANCE"

_ Respecter les engagements climatiques de la France

« J’attends d’abord les délais finalisés pour (l’EPR de) Flamanville et aussi d’avoir les analyses de l’autorité de sûreté nucléaire, c’est dans ce contexte-là (…) qu’il conviendra de mettre en œuvre une stratégie pour le groupe EDF », a déclaré le chef de l’Etat. Dans cette stratégie, « aucune option ne doit être aujourd’hui a priori exclue (…). Il n’y a pas de tabou sur le sujet et donc je n’exclus pas l’option (d’ouverture de nouveaux réacteurs) mais je ne suis pas en situation (…) de vous dire si ce sera à court terme, à moyen terme, à long terme ou si c’est à exclure ».

Le chef de l’Etat ne ferme donc pas la porte à la construction de nouveaux réacteurs nucléaires dans l’Hexagone, et réaffirme en parallèle sa détermination à remplir les engagements internationaux pris par la France en matière de réduction des émissions de CO2. La complémentarité des énergies renouvelables et de l’énergie nucléaire est pour lui indispensable dans un objectif de décarbonisation rapide de notre système de production électrique et doit prévaloir sur l’exploitation des ressources fossiles. Il faut prioritairement en « finir avec les centrales thermiques et à charbon. Ce sera mis en œuvre dans le quinquennat », a-t-il ajouté.

Crédits photo : DH. Simon – MEF/ Jeudi 15 fév 2018/ NUCLÉAIREBRÈVE

http://lenergeek.com/2018/02/15/construction-reacteurs-nucleaires-emmanuel-macron-france/

Image associée

————————————-

Résultat de recherche d'images pour "central, nuclear power plants, electricity, projects"

2 – Nucléaire : 10 réacteurs de plus dans le monde en un an

Dix nouveaux réacteurs atomiques ont démarré dans le monde en 2016. 403 réacteurs produisent du courant dans 31 pays selon le rapport WNIR 2017. Aperçu de la planète nucléaire en 5 chiffres clés. Pas moins de dix nouveaux réacteurs nucléaires sont entrés en service en 2016, cinq ans après l’accident de Fukushima. Toutefois, le secteur donne des signes de ralentissement, indique le World Nuclear Industry Report 2017, l’étude annuelle sur les enjeux du secteur publiée par le consultant Mycle Schneider.

L’auteur principal est réputé anti-nucléaire mais son expertise est reconnue, notamment par des gouvernements de pays qui gèrent un parc de centrales. Son rapport, WNIR, fait référence. Aperçu en 5 chiffres clé sur une industrie tirée par la locomotive chinoise.

Résultat de recherche d'images pour "central, nuclear power plants, electricity, projects"

  • 10 nouveaux réacteurs nucléaires ont été mis en service l’an dernier et deux autres ont démarré en 2017. La moitié de ces nouvelles installations sont situées en Chine, où la production d’électricité nucléaire a bondi de 23% en 2016. Au total, 403 réacteurs sont aujourd’hui exploités dans 31 pays.

  • 53 réacteurs sont en construction mi-2017, contre 68 fin 2013. Et les travaux en cours ne se déroulent pas très bien, pointe le rapport. La construction de 37 réacteurs accuse des retards, parfois considérables puisque dix réacteurs sont en construction depuis dix ans et trois d’entre eux depuis plus de trente ans. La Chine ne fait pas exception, avec au moins 11 réacteurs sur les 20 en construction qui ne seront pas livrés à l’heure.

  • 351 gigawatts : c’est la capacité mondiale de production d’électricité issue du nucléaire. En hausse de moins de 1% en 2016, ce niveau est inférieur au record de 2006 et comparable à celui du début des années 2000.

Résultat de recherche d'images pour "usa, central, nuclear power plants, electricity, projects, us"

  • 48% de l’électricité nucléaire mondiale a été produite en 2016 par les États-Unis, leader mondial dans cette énergie et par la France, numéro deux. Avec trois autres pays, la Chine (qui gagne une place), la Russie et la Corée du Sud, ils produisent 70% de l’énergie nucléaire. Quant à la part de l’électricité atomique dans la production électrique, elle est restée stable l’an dernier, à 10,5%.

  • 60 ans : c’est la durée de vie autorisée pour 85% des 99 réacteurs nucléaires américains.

Par  Armelle Bohineust / Mis à jour le 12/09/2017 / Publié le 12/09/2017

http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2017/09/12/20002-20170912ARTFIG00084-nucleaire-10-reacteurs-de-plus-dans-le-monde-en-un-an.php

Résultat de recherche d'images pour "Rosatom, central, nuclear power plants, electricity, projects, Russia"

————————————-

Résultat de recherche d'images pour "us, advanced military technologies, us"

3 – Les 10 plus grandes puissances militaires dans le monde

Quelles sont les plus grandes militaires dans le monde ? Qui y figure ? Les États-Unis ? La Corée du Nord ? Pour le savoir, nous vous proposons un top 10 en images des pays les plus militarisés sur la planète. Pour vraiment comparer les forces en présence, il faudrait qu’une guerre soit déclenchée. Pas de petits conflits isolés, mais bien une troisième guerre mondiale. Personne ne la souhaite, bien sûr. À la place, on fait appel à des experts qui mesurent le nombre de soldats, d’armes, le budget alloué à la défense, etc.

Résultat de recherche d'images pour "japan army, advanced military technologies, japan"

  1. Japon

Le Japon et la Chine sont des ennemis historiques. Or, la puissance militaire de cette dernière inquiète les dirigeants du pays du soleil levant. Pour répondre aux forces chinoises, l’armée japonaise peut déployer 248 000 soldats et plus de 50 000 réservistes. Le budget accordé à la défense est de 50 milliards $ US et lui a permis de se doter d’un bel arsenal comprenant 1 595 avions et plus de 130 navires de guerre.

Malgré la petitesse de son armée (comparativement à celle en Chine), la Japon maintient tout de même une solide présence militaire sur le continent asiatique et ce, à travers différentes initiatives.

Be the first to comment on "FRANCE/ ECONOMIE/ TECHNOLOGIES : la puissance française peut-elle inspirer les pays africains ?"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*