CHOMAGE : ampleur du problème, solutions, perspectives

11 mai 2020 | Auteur: | MONDE/SOCIAL/ DEVELOPPEMENT LOCAL, SOCIAL/ DEVELOPPEMENT LOCAL | Aucun commentaire   //   vu 46 fois

« France/ Réforme de l’assurance chômage : Emmanuel Macron compte réformer l’assurance chômage afin de mieux indemniser les salariés démissionnaires et les indépendants. L’Assemblée nationale a voté le texte le mardi 19 juin. Depuis son accession à l’Elysée, Emmanuel Macron n’a pas caché sa volonté de transformer en profondeur le modèle social français. Une première pierre a été posée le 22 septembre 2017 avec la signature des ordonnances visant à réformer le Code du travail. Mais le gouvernement ne compte pas s’arrêter là. Il s’apprête désormais à réformer la formation professionnelle, l’apprentissage et l’assurance chômage. »

Résultat de recherche d'images pour "France/ Réforme de l'assurance chômage, Emmanuel Macron"

——————————

 Résultat de recherche d'images pour "AFRIQUE, chômage, Afrique"

1 – AFRIQUE : Le chômage en Afrique, « un véritable crime contre l’humanité »

En Afrique, il est très difficile de trouver un travail. Le phénomène du chômage sur ce continent concerne quelques 32 millions de jeunes et la situation empirera à cause de la forte différence existant entre la croissance démographique et les possibilités d’emploi. Actuellement, la moitié de la population africaine a moins de 14 ans. « L’un des premiers besoins de notre époque est la recherche d’un travail. Le taux de chômage dans de nombreux pays d’Afrique est véritablement très élevé » déclare à l’Agence Fides le Père Donald Zagore, missionnaire de la Société des Missions africaines (SMA).

« Par exemple, en Côte-d’Ivoire, quelques 23% de la population sont privés d’emploi. En Afrique du Sud, ce phénomène touche 27,3% de la population, 18% au Gabon et 29,8% en Gambie, seulement pour citer quelques chiffres. Ce qu’il y a de plus dramatique est qu’il est difficile même de trouver les emplois qui ressemblent de près à de l’exploitation, pour ne pas parler des plus dignes, tant ils sont devenus rares » poursuit le missionnaire.

Résultat de recherche d'images pour "AFRIQUE, chômage, Afrique"

« Il s’agit d’un problème sociale mais aussi anthropologique pour les africains. Il est grotesque de devoir reconnaître que, alors que l’exploitation de l’homme a toujours été considérée comme un crime, il existe encore quelque chose de pire. En effet, actuellement, le manque d’exploitation semble paradoxalement une véritable régression. Combien de personnes aujourd’hui seraient-elles disposer à remplir le pire des emplois pour avoir un revenu et n’en trouvent pas un ? », fait remarquer le Père Zagore.

« Il est véritablement épouvantable – souligne le missionnaire – de voir que l’homme ne sert plus à rien, pas même à une quelconque forme d’exploitation. L’homme est aujourd’hui perçu comme superflu. Il est détruit. Malheureusement, comme le disait la critique littéraire française, Viviane Forrester, de nombreux hommes et femmes résultent « incompatibles avec une société dont ils sont dans tous les cas les produits les plus naturels ». Malheureusement, affirme l’écrivain, nous sommes passés du phénomène de l’exploitation à celui de l’exclusion.

Le Père Zagore conclut : « Au-delà de la simple question du chômage, c’est l’identité même de l’homme africain, sa nature intrinsèque d’être humain qui est soumise. Voila pourquoi, plus que jamais, la lutte contre le chômage, contre ce crime, doit occuper une place prééminente dans l’activité missionnaire ».

(DZ/AP) (Agence Fides 18/01/2018)/ Jeudi, 18 janvier 2018/ Soaudè (Agence Fides) –

http://www.fides.org/fr/news/63588-AFRIQUE_Le_chomage_en_Afrique_un_veritable_crime_contre_l_humanite

Résultat de recherche d'images pour "AFRIQUE, chômage, Afrique"

——————————

Résultat de recherche d'images pour "Afrique subsaharienne, un million de chômeurs,"

2 – Afrique subsaharienne : l’accroissement de la main-d’œuvre engendrera un million de chômeurs de plus dans la région

En 2018, le taux de chômage en Afrique subsaharienne devrait atteindre 7,2%, demeurant pour l’essentiel inchangé. Parallèlement, le nombre de chômeurs devrait augmenter d’un million en raison des forts taux de croissance de la main-d’œuvre dans la région, selon le nouveau rapport de l’Organisation mondiale du travail sur l’emploi et les questions sociales dans le monde. Le chômage dans le monde devrait rester au même niveau que l’année précédente, en raison de l’accroissement de la main-d’œuvre fait qu’en 2018, selon le nouveau rapport de l’Organisation internationale du Travail (OIT), intitulé Emploi et questions sociales dans le monde : tendances 2018.

D’après les experts de l’OIT, le taux de chômage mondial est aujourd’hui quasiment stable, après une hausse en 2016. Il aurait atteint 5,6% en 2017, pour un nombre total de chômeurs dépassant les 192 millions. Cette tendance positive enregistrée entre 2017 et attendue en 2018 revient d’abord à la bonne performance des marchés du travail dans les pays développés, où le taux de chômage devrait encore reculer de 0,2 point de pourcentage cette année pour se limiter à 5,5%.

Résultat de recherche d'images pour "Afrique subsaharienne, un million de chômeurs,"

Mais à l’inverse, la croissance de l’emploi ne devrait pas suffire à combler l’augmentation de la population active dans les pays émergents et les pays en développement, mais elle a toutefois progressé par rapport à 2016, avertissent les analystes de l’OIT.

«Même si le chômage s’est stabilisé à l’échelle mondiale, les déficits en matière de travail décent sont encore répandus: l’économie mondiale ne crée toujours pas suffisamment d’emplois. Des efforts supplémentaires doivent être déployés pour améliorer la qualité du travail pour celles et ceux qui ont un emploi et pour garantir que les gains de croissance sont équitablement répartis», estime le directeur général de l’OIT, Guy Ryder, dans une note de présentation du nouveau rapport.

Résultat de recherche d'images pour "Afrique subsaharienne, un million de chômeurs,"

_ Un taux de chômage de 7,2% en Afrique subsaharienne

D’après les prévisions du rapport de l’OIT, le taux de chômage en Afrique subsaharienne devrait atteindre 7,2%, demeurant ainsi quasi inchangé. Le nombre de chômeurs devrait quant à lui augmenter d’un million de plus en raison des forts taux de croissance de la main-d’œuvre dans la région. Autre prévision alarmiste, plus d’un travailleur sur trois, de cette région d’Afrique, vit dans des conditions d’extrême pauvreté, tandis que près de trois travailleurs sur quatre occupent un emploi vulnérable.

«Dans les pays en développement toutefois, la réduction de la pauvreté au travail n’avance pas suffisamment vite pour compenser l’expansion de la population active. Le nombre de travailleurs vivant dans l’extrême pauvreté devrait rester obstinément au-delà des 114 millions pour les années à venir, touchant 40% de l’ensemble des travailleurs en 2018», explique Stefan Kühn, économiste à l’OIT et principal auteur du rapport.

Résultat de recherche d'images pour "maghreb, 8,7 millions de chômeurs, maghreb, Afrique du Nord, 2017, 2018"

. 8,7 millions de chômeurs en Afrique du Nord

Dans les pays au nord du Continent, le nombre de chômeurs et -l’instar du scénario de l’Afrique subsaharienne- demeure stable à 8,7 millions dans un contexte de forte croissance de la main-d’œuvre. Le taux de chômage par contre devrait diminuer, passant de 11,7% en 2017, à 11,5% en 2018. Petit bémol, à l’échelle mondiale, la région affiche le plus fort taux de chômage alimenté par de graves pénuries d’emploi pour les jeunes et les femmes, nettement surreprésentés parmi les chômeurs, rapporte l’OIT dans son rapport.

Par Mounir El Figuigui / 24/01/2018/

https://afrique.latribune.fr/economie/conjoncture/2018-01-24/afrique-subsaharienne-l-accroissement-de-la-main-d-oeuvre-engendrera-un-million-de-chomeurs-de-plus-dans-la-region-765746.html

Be the first to comment on "CHOMAGE : ampleur du problème, solutions, perspectives"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*