TECHNOLOGIES/ INTELLIGENCE ARTIFICIELLE/ ROBOTS : les robots, comme des êtres humains authentiques

8 juin 2020 | AUTEUR/MISE EN COHERENCE: | FUTUR & INTELLIGENCE ARTIFICIELLE, FUTUR ET AVENIR, MONDE/TECHNOLOGIES/ INDUSTRIES, RECOMMANDE | Aucun commentaire   //   vue(s) 447 fois

 

1 – Toyota dévoile son robot humanoïde amélioré

 

Après le Romi Project, un robot d’assistance, Toyota améliore T-HR3, son robot à la forme humaine. C’est à Tokyo que le robot humanoïde amélioré a été présenté, il pourrait dans le futur, être utilisé pour des interventions chirurgicales complexes par exemple.

 

Le dernier robot de Toyota peut imiter parfaitement le déhanché humain

 

_ Un contrôle à distance

Lors d’un événement à Tokyo, les améliorations du robot humanoïde de Toyota ont été présentées, notamment lors d’une démonstration. Une personne portant ainsi un casque et des câbles a pu faire bouger le robot à l’identique, et lui faire exécuter des mouvements de danse ou encore des gestes précis, le tout simplement en mimant les directives à distance.

 

Si lors de la démonstration, les robots étaient connectés grâce à des réseaux locaux, cela reste un enjeu majeur pour leur avenir : il est nécessaire que leurs connexions soient sécurisées afin d’assurer notamment une télécommunication fiable et rapide, cela pour que les signaux entre l’humain et le robot soient relayés correctement.

 

Ces robots japonais vont animer les JO de Tokyo 2020 - Le Parisien

 

_ Des robots humanoïdes pour relayer les humains ?

Des robots gymnastes, coureurs mais aussi manutentionnaires ou encore employés sur les chantiers : les robots devraient, d’ici quelques années, pouvoir assurer de nombreux postes. Cela, d’autant plus que les robots humanoïdes ne cessent de se développer de plus en plus vite. À terme, ils pourraient dans certains cas remplacer des humains, notamment sur des tâches répétitives, comme la préparation de commandes dans des entrepôts.

 

Ils pourraient aussi relayer des humains sur des tâches complexes, notamment dans le domaine chirurgical, relayant un médecin et faisant preuve de minutie, lors d’une opération par exemple. Sur un chantier de construction, même s’il pourrait être plus lent qu’un humain, un robot pourrait être rentable, dans la mesure où il remplacerait une main d’oeuvre vieillissante et coûteuse, en produisant un travail précis.

 

Finalement, ne faut-il pas voir les robots comme des relais plutôt que des remplaçants ? Si certains postes pourraient être remplacés par des robots, le contrôle humain reste indispensable pour vérifier le bon fonctionnement des procédés. Cela d’autant plus qu’ils peuvent être de véritables alliés dans des situations où la précision est nécessaire, ou pour atteindre des objectifs difficilement accessibles pour l’humain.

 

Source : //siecledigital.fr/ Par Yvonne Gangloff – @yvonne_gangloff/ Publié le 20 décembre 2019/

 

https://siecledigital.fr/2019/12/20/toyota-devoile-son-robot-humanoide-ameliore/

 

Toyota T-HR3 Humanoid Robot (With images) | Humanoid robot, Robot ...

 

———————————-

 

Public servants 2.0. What robots are employed at governments ...

 

2 – Un robot russe engagé par la police des Émirats arabes unis

 

La police d’Abu Dhabi aux Émirats arabes unis va exploiter un robot russe pour patrouiller, effectuer une vidéosurveillance et prendre la température des personnes. Selon le directeur du développement de l’entreprise, ces robots sont déjà utilisés dans plusieurs pays.

 

Un robot russe engagé par la police des Émirats arabes unis ...

 

Un robot russe de la société Promobot qui réside à la Fondation Skolkovo a rejoint les rangs de la police d’Abu Dhabi, aux Émirats arabes unis. Il patrouillera, effectuera une vidéosurveillance des agents de police et des visiteurs et mesurera la température des personnes, a déclaré à Sputnik le service de presse de l’entreprise.

 

​Le robot peut communiquer en anglais et en arabe. Pour son efficacité, une base linguistique spéciale a été développée laquelle contient plusieurs milliers de questions et de réponses, ainsi qu’un système de reconnaissance faciale: Promobot connaît le visage de tous les policiers, visiteurs et criminels recherchés. L’appareil déjà exploité dans d’autres pays.

 

Public servants 2.0. What robots are employed at governments ...

 

Oleg Kivokourtsev, directeur du développement de Promobot, confie que ce n’est pas une première pour ce robot qui travaille déjà dans la police du Kazakhstan, les centres de services multifonctionnels russes, les services de téléphonie mobile en Turquie et la Banque nationale d’Oman où ils effectuent des tâches similaires.

 

«Le robot élimine toutes les soi-disant erreurs de facteur humain. Il ne se fatigue pas, ne maltraite pas les visiteurs, n’est pas en retard au travail et surtout, il ne se trompe jamais. Une personne peut oublier la réponse à une certaine question ou mesurer la température de façon incorrecte, mais pas le robot», souligne-t-il.

 

Adipec 2019: The latest from Abu Dhabi's oil and gas conference ...

 

_ La conception russe

Fondée en 2015 à Perm, la société Promobot est le plus grand fabricant de robots de service autonomes en Russie, en Europe du Nord et de l’Est. Ces robots sont utilisés comme administrateurs, promoteurs, consultants, guides et concierges, remplaçant ou complétant les personnes employées.

 

Les robots Promobot travaillent déjà au Musée d’histoire contemporaine de Russie, au centre des services multifonctionnels, à la banque russe Sberbank, à l’aéroport de Baltimore-Washington et au Dubai Mall. Tous les produits de l’entreprise sont fabriqués et développés en Russie.

 

Source : //fr.sputniknews.com/ 08.06.2020/ Mis à jour 08.06.2020/

 

https://fr.sputniknews.com/international/202006081043920895-un-robot-russe-engage-par-la-police-des-emirats-arabes-unis—photos/

 

Gulf healthcare costs expected to soar, report shows - The National

 

———————————–

 

Pour rivaliser avec Tesla, Kalachnikov dégaine une nouvelle arme ...

 

3 – Voiture électrique et robot tueur : Kalachnikov fait feu de tout bois

 

Le fabriquant de fusils automatiques se lance dans une étonnante diversification et ambitionne même de concurrencer Tesla. Tout cela prête à sourire, mais on ne se permettrait pas d’esquisser le moindre mouvement, en écoutant une idée du patron de Kalachnikov. Sait-on jamais.

 

 Vladimir Dmitriev, l’actuel patron du fabricant russe de fusils d’assaut AK47, a expliqué lors d’un forum militaire près de Moscou que son groupe allait commercialiser une moto électrique de 150 kilomètres d’autonomie dès l’an prochain. « Et croyez-moi ce n’est pas le seul produit que nous allons lancer ! ».

 

De fait, l’homme a présenté un robot géant tout droit sorti de Star Wars, un fusil anti-drone et même un prototype rétro de voiture électrique. Le CV 1, c’est son nom, rappelle furieusement un modèle soviétique de l’époque Brejnev (le combi IZH 2125 pour être précis).

 

Why Russian weapons maker Kalashnikov is gunning for the UAE ...

 

_ La Tesla sauce Kalachnikov…

Cette nouvelle version lithium-ion serait capable de rouler 150 kilomètres avec une charge, avec une vitesse de pointe de 80 kilomètres/heure. Le prix et la date de sortie n’ont pas été précisés, mais Kalachnikov entend bien « rivaliser avec les constructeurs mondiaux de voitures électriques, comme Tesla ». Après tout, le fabricant d’aspirateurs Dyson nourrit la même ambition…

 

Depuis quelques années, Kalachnikov, qui vend des fusils, mais aussi des bateaux ou des drones militaires, tente de se tourner vers les marchés civils. Une stratégie liée à l’embargo américain sur les ventes d’armes russes, qui l’a conduit à développer des lignes de vêtements, et donc désormais à se tourner vers les motos et les voitures grand public. L’entreprise bicentenaire a été privatisée l’an dernier, après un passage dans le giron public entre 2013 et 2017.

 

Source : www.lesechos.fr/ Par Julien Dupont-Calbo/ Publié le 24 août 2018/ Mis à jour le 24 août 2018/

 

https://www.lesechos.fr/tech-medias/intelligence-artificielle/voiture-electrique-et-robot-tueur-kalachnikov-fait-feu-de-tout-bois-137257/

 

La société Kalachnikov présente Igorek, son nouveau robot ...

 

———————————-

 

Microsoft Fires 50 Journalists, Set To Replace Them With Robots ...

 

4 – Microsoft licencie une trentaine de journalistes et les remplace par des robots

 

Des journalistes gérant les pages d’actualités de sites liés à Microsoft ont été limogés, au profit de logiciels d’intelligence artificielle. Une décision qui pourrait engendrer des dérives, selon certains. Microsoft a licencié 27 journalistes, pour confier leur travail à des robots, rapporte le Guardian ce samedi 30 mai.

 

Microsoft sacks journalists to replace them with robots ...

 

Le personnel concerné gérait les pages d’accueil sur le site d’actualités de MSN et le navigateur Edge. Leur travail consistait en particulier à sélectionner des articles de presse et à les éditer sur les pages d’actualités. Ces opérations de gestion de contenus seront désormais gérées par des logiciels spécialisés, rapporte le quotidien britannique.

 

«J’ai passé tout mon temps à lire des articles sur la façon dont l’automatisation et l’intelligence artificielle allaient prendre nos emplois, et maintenant j’y suis, l’intelligence artificielle m’a enlevé mon travail», explique au Guardian un des employés concernés.

 

Microsoft remplacera les journalistes par des robots

 

_ Un risque de dérives ?

L’un des journalistes limogés parle d’une «décisions risquée», expliquant que le personnel était forcé de s’en tenir à des «directives éditoriales très strictes», difficilement assimilables par des robots. Une attention particulière était portée aux «contenus violents ou inappropriés», pour ne pas choquer le public à l’ouverture du navigateur. Il revenait également aux employés d’écarter les informations douteuses. Microsoft justifie sa décision en termes d’investissements et dément tout lien avec la pandémie actuelle.

 

 «Comme toutes les entreprises, nous évaluons régulièrement notre activité. Cela peut entraîner un investissement accru dans certains secteurs et, de temps en temps, un redéploiement dans d’autres. Ces décisions ne sont pas le résultat de la pandémie actuelle», déclare un porte-parole de Microsoft au Guardian.

 

Source : //fr.sputniknews.com/ 30.05.2020/

 

https://fr.sputniknews.com/societe/202005301043871460-microsoft-licencie-une-trentaine-de-journalistes-et-les-remplace-par-des-robots/

 

Microsoft licencie des journalistes pour les remplacer par des ...

 

————————————

 

Business Insider

 

Be the first to comment on "TECHNOLOGIES/ INTELLIGENCE ARTIFICIELLE/ ROBOTS : les robots, comme des êtres humains authentiques"

Leave a comment

Your email address will not be published.